Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Geoff Duncan : Donald Trump a la « moralité d’un psychopathe »

Le représentant républicain de Géorgie de 2020 estime que les 91 inculpations de l'ex-président devraient persuader son parti de ne pas le nommer candidat aux élections 2024

L'ancien lieutenant-gouverneur de Géorgie Geoff Duncan quittant le palais de justice du comté de Fulton, à Atlanta, Géorgie, le 14 août 2023. (Crédit : Alex Slitz/AP Photo/Dossier)
L'ancien lieutenant-gouverneur de Géorgie Geoff Duncan quittant le palais de justice du comté de Fulton, à Atlanta, Géorgie, le 14 août 2023. (Crédit : Alex Slitz/AP Photo/Dossier)

Un ancien politicien républicain de Géorgie a déclaré lundi que l’ancien président américain Donald Trump avait la « moralité d’un psychopathe » et a exhorté son parti à ne pas le choisir comme candidat à l’élection présidentielle de 2024.

Geoff Duncan, qui était lieutenant-gouverneur de Géorgie au moment de la défaite électorale de Trump en 2020, a déclaré à CNN que « toutes les lumières, et les alarmes du tableau de bord se sont activées » alors que l’ancien président fait face à 91 actes d’accusation criminels dans quatre affaires criminelles distinctes.

« Un faux républicain, une dette de mille milliards de dollars [accumulée pendant son mandat], tout ce qu’il faut voir pour ne pas le choisir comme candidat, y compris le fait qu’il a la moralité d’un… quelqu’un qui ressemble plus à un meurtrier à la hache qu’à un président », a déclaré Duncan, un contributeur de la chaîne, selon The Guardian.

« Nous devons faire quelque chose ici et maintenant. C’est soit notre point d’inflexion, soit notre dernier souffle en tant que républicains », a-t-il ajouté.

Rien que dans l’État d’origine de Duncan, Trump a été inculpé il y a deux semaines de 13 chefs d’accusation, notamment de racket, pour avoir tenté de renverser illégalement sa défaite face à l’actuel président américain, Joe Biden.

Duncan a décrit le casier judiciaire de Trump comme « une série de crimes commis pendant plus de deux ans d’un océan à l’autre ».

L’ancien président américain Donald Trump s’adressant aux journalistes avant son départ de l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta, le 24 août 2023. (Crédit : Alex Brandon/AP Photo/Dossier)

« Je pense qu’il est très intéressant de continuer à regarder cette affaire se dérouler comme une sorte de système de Ponzi – une chaîne de mensonges qui s’est assemblée. Et si vous regardez leurs défenses à ce stade, il ne s’agit que de détails techniques », a-t-il déclaré.

L’acte d’accusation concernant la Géorgie détaille des dizaines d’actes commis par Trump et ses alliés pour annuler sa défaite dans cet État, notamment en harcelant le secrétaire d’État républicain pour qu’il trouve suffisamment de voix pour se maintenir au pouvoir, en harcelant les fonctionnaires avec de fausses allégations de fraude électorale et en tentant de persuader les législateurs de Géorgie d’ignorer la volonté des électeurs et de nommer une nouvelle liste d’électeurs favorables à Trump au sein du collège électoral.

Trump doit également être jugé à New York, dans le sud de la Floride et à Washington dans le cadre d’autres affaires importantes le concernant.

L’inculpation est intervenue deux semaines seulement après que le conseiller spécial du ministère de la Justice l’a accusé d’un vaste complot visant à renverser l’élection, soulignant ainsi comment les procureurs, après les longues enquêtes qui ont suivi l’émeute du 6 janvier 2021 au Capitole, ont maintenant, deux ans et demi plus tard, pris des mesures pour demander à Trump de rendre compte d’un assaut contre les fondements de la démocratie américaine.

Les dernières inculpations annoncent un scénario sans précédent : l’élection présidentielle de 2024 se jouera aussi bien dans les salles d’audience que dans les urnes.

Des émeutiers partisans du président de l’époque, Donald Trump, envahissant le Capitole, à Washington, le 6 janvier 2021. (Crédit : Manuel Balce Ceneta/AP)

« Lorsque vous avez quatre procès sur un même calendrier, vous ne pouvez pas, vous savez, sauter certains jours parce que c’est votre anniversaire, ou parce que vous avez un rendez-vous chez votre oncle, n’est-ce pas ? », a déclaré Duncan à CNN.

« Vous allez devoir faire face aux conséquences », a-t-il ajouté.

Alors que les inculpations se multiplient, Donald Trump – le principal candidat républicain à la présidence en 2024 – invoque souvent le fait qu’il est le seul ancien président à faire l’objet de poursuites pénales.

Il fait campagne et collecte des fonds autour de ces thèmes, se présentant comme la victime de procureurs démocrates qui lui veulent du mal.

En Géorgie, Trump a été accusé de fausses déclarations et de faux écrits pour une série d’affirmations qu’il avait faites au secrétaire d’État de Géorgie, Brad Raffensperger, et à d’autres responsables électoraux de l’État le 2 janvier 2021, notamment que jusqu’à 300 000 bulletins de vote « ont été mystérieusement ajoutés aux listes » lors des élections de 2020, que plus de 4 500 personnes avaient voté alors qu’elles ne figuraient pas sur les listes d’inscription et qu’un agent électoral du comté de Fulton, Ruby Freeman, était un « arnaqueur professionnel de votes ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.