Girma Amara bat le record israélien du marathon
Rechercher

Girma Amara bat le record israélien du marathon

Une semaine après que Lonah Chemtai Salpeter a explosé le record israélien du marathon chez les femmes, le record masculin a été battu lors d’une course à Valence

Le coureur Girma Amara a battu le record masculin dimanche matin à Valence, le 2 décembre 2018. (Crédit : capture d'écran Facebook)
Le coureur Girma Amara a battu le record masculin dimanche matin à Valence, le 2 décembre 2018. (Crédit : capture d'écran Facebook)

Une semaine après que Lonah Chemtai Salpeter a explosé le record de 11 minutes de l’ancien record israélien du marathon chez le femmes, Girma Amara a battu le record masculin dimanche matin à Valence.

Le sportif âgé de 31 ans a battu l’ancien record détenu par Marhu Teferi de 25 secondes, terminant la course terrible en 2:12:35.

Teferi avait battu le record israélien du marathon vieux de 15 ans l’année dernière au Championnat d’Europe d’Athlétisme à Berlin, finissant la course en 2:13:00 et battant ainsi l’ancien record de 2:14:11 détenu par Ayele Seteng depuis 2013.

Amara a fini la compétition espagnole à la 15e place, lui garantissant ainsi un billet pour les prochains Championnats du Monde d’athlétisme en septembre à Doha.

Il est né en Ethiopie et a immigré avec sa famille en Israël en 2006.

שאפו ענק לגירמה אמרה Girma Amare מהפועל אורן השרון על שבירת השיא הישראלי במרתוןאלוף ישראל ב-5000 מ' סיים במקום ה-15…

Posted by ‎איגוד האתלטיקה IAA‎ on Sunday, 2 December 2018

La semaine dernière, Lonah Chemtai Salpeter a remporté le marathon de Florence, en franchissant la ligne d’arrivée en 2:24:17. Elle a explosé le précédent record de 2:35:59 établi il y a deux ans par Elena Dolinin.

Chemtai détenait déjà les records israéliens pour le 1,500, 3,000, 5,000 et 10,000 mètres, et le semi-marathon.

C’était seulement la cinquième fois que Chemtai courait un marathon. Elle pourra participer à la course lors de prochaine Jeux Olympiques à Tokyo en 2020.

Née au Kenya, Chemtai a immigré en Israël en 2011 et a dû se battre pendant des années pour obtenir sa citoyenneté.

Lonah Chemtai Salpeter, de srael, célèbre sur le podium sa médaille d’or au 10000m féminin lors des Championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin le 9 août 2018. (AFP PHOTO / Tobias SCHWARZ)

A l’origine, elle est arrivée en Israël en 2008, comme nounou d’un diplomate à l’ambassade du Kenya. Adepte de la course, elle a été présentée au coach israélien Dan Salpeter, et les deux sont tombés amoureux.

Quand son travail pour le diplomate kenyan s’est achevé, Chemtai est retournée au Kenya, où le couple a décidé de se marier dans l’espoir de pouvoir ensuite s’installer en Israël. Ils ont maintenant un jeune fils.

Stuart Winer a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...