Google bloque un site hispanophone iranien
Rechercher

Google bloque un site hispanophone iranien

Google a bloqué HispanTV, un site géré par Téhéran qui affirmait que les détenus palestiniens étaient soumis à des expérimentations médicales dans les prisons israéliennes

Un faux article de HispanTV affirme qu'Israël réalise des expériences médicales sur des prisonniers palestiniens, avril 2019 (Crédit : capture écran HispanTV via JTA)
Un faux article de HispanTV affirme qu'Israël réalise des expériences médicales sur des prisonniers palestiniens, avril 2019 (Crédit : capture écran HispanTV via JTA)

Google a bloqué l’ensemble des comptes de la chaîne iranienne hispanophone HispanTV qui, au début du mois, avait affirmé qu’Israël utilisait les détenus palestiniens pour pratiquer de nouvelles expérimentations médicales.

Le site internet anti-israélien a fait savoir samedi sur sa page encore active que sa chaîne YouTube et celle d’Iranian Press TV avaient été bloquées, dénonçant un « acte contre la liberté d’expression ». Les sites avaient tout d’abord été interdits jeudi.

Le titre de l’article mis en ligne par HispanTV est : « Censure de HispanTV par YouTube : Le prix à payer de la voix de l’opprimé. »

« Votre compte Google a été désactivé et ne pourra être réactivé parce qu’il a été utilisé d’une manière contrevenant aux politiques de YouTube », explique Google dans un message apparaissant sur l’écran au moment de l’ouverture des pages de HispanTV et de PressTV sur YouTube.

HispanTV, un réseau exploité par l’agence d’Etat de diffusion de la République islamique d’Iran, a été lancé en 2011. En 2014, l’Iran avait annoncé sa volonté d’étendre son influence médiatique en Amérique latine.

« Les liens forts et qui ne cessent de se renforcer rapidement entre l’Iran et l’Amérique du sud dérangent les Etats-Unis et ses alliés occidentaux dans la mesure où Téhéran et les nations latines ont forgé une alliance contre les puissances impérialistes et colonialistes et que les pays font leur possible pour redynamiser leurs relations avec les autres pays autonomes poursuivant une ligne politique indépendantes des Etats-Unis », a noté l’agence de presse iranienne Fars.

Au début du mois, le site d’information iranien avait publié un article qui s’était propagé dans toute l’Amérique latine, clamant que l’Etat juif utilisait des prisonniers palestiniens pour effectuer des expérimentations médicales.

Google avait déjà bloqué temporairement les chaînes de HispanTV au mois d’août 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...