Google donne 700 000 $ à une initiative technologique israélienne sur les handicaps
Rechercher

Google donne 700 000 $ à une initiative technologique israélienne sur les handicaps

Tikkun Olam Makers organise des “makethons” où les ingénieurs inventent des produits pour les handicapés

Google va financer à hauteur de 700 000 dollars une initiative israélienne visant à produire des technologies pour aider les personnes handicapées.

Le financement du géant des moteurs de recherche à Tikkun Olam Makers (TOM) a été annoncé mardi dans le cadre de la campagne pour les handicaps du Google Impact Challenge.

Le financement de Google « garantira les projets de TOM pour soutenir un mouvement mondial d’innovateurs créant des solutions extrêmement abordables pour les besoins négligés des personnes handicapées, dans le but d’améliorer la vie de 250 millions de personnes en 10 ans », selon un communiqué du groupe Reut, le think tank non lucratif de Tel Aviv qui a lancé l’initiative.

Tikkun Olam Makers organise des « makethons » de trois jours pendant lesquels des ingénieurs et des techniciens se rassemblent pour inventer des produits pour des personnes handicapées, comme une main bionique ou un déambulateur qui aide les personnes handicapées à monter des marches. Il affirme avoir créé 120 prototypes depuis 2014.

Un makethon Tikkun Olam Makers à l'hôpital Alyn de Jérusalem, le 15 mars 2016. (Crédit : autorisation)
Un makethon Tikkun Olam Makers à l’hôpital Alyn de Jérusalem, le 15 mars 2016. (Crédit : autorisation)

Un « makethon » est un endroit où les makers (les « faiseurs ») utilisent des objets courants, des ordinateurs ou d’autres outils, des instruments de musiques, des caméras, des imprimantes, ou même de la nourriture et des boissons pour créer un nouveau produit ou une nouvelle technologie.

C’est un type de piratage, pas de code informatique, mais d’objets, où les makers associent des technologies et des produits existants pour créer quelque chose de nouveau.

Le mouvement des makers a commencé en 1995, avec la naissance du magazine Make. Tous les mois, le magazine montre à ses lecteurs comment faire des choses, comme construire une imprimante 3D, une fusée, faire une guitare à partir de sa boîte et un amplificateur avec une boîte de biscuits, etc. Make organise des festivals dans quatre villes américaines tous les ans, et prête son nom à des groupes du monde entier qui organisent des festivals avec la même approche.

TOM, qui soutient des événements de makers en Israël et aux Etats-Unis, est dédié à développer une technologie pour aider les personnes dans le besoin. Tikkun olam est le terme hébraïque qui signifie « améliorer le monde ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...