Google numérise 120 000 livres de la Bibliothèque nationale d’Israël
Rechercher

Google numérise 120 000 livres de la Bibliothèque nationale d’Israël

Cette numérisation augmentera significativement le nombre d’ouvrages en hébreu disponibles en ligne

Une vue de l'intérieur de la Bibliothèque nationale d'Israël qui contient plus de 5 millions de livres, et qui est située sur le campus Givat Ram de l'Université hébraïque de Jérusalem, le 6 Juillet 2011. (Yaakov Naumi/Flash90)
Une vue de l'intérieur de la Bibliothèque nationale d'Israël qui contient plus de 5 millions de livres, et qui est située sur le campus Givat Ram de l'Université hébraïque de Jérusalem, le 6 Juillet 2011. (Yaakov Naumi/Flash90)

La Bibliothèque nationale d’Israël a annoncé en fin de semaine dernière sur son site la numérisation de 120 000 de ses ouvrages par Google.

Google Books et l’institution, ouverte à Jérusalem en 1892, proposeront ensuite les ouvrages en ligne. La collaboration concerne tous les ouvrages du domaine public de la bibliothèque qui n’ont pas encore été scannés.

Les livres seront numérisés dans un centre spécialisé de Google en Allemagne. Le processus devrait prendre deux ans. 45 % d’entre eux sont en hébreu, en yiddish ou en ladino. Les 55 % restants sont en latin, anglais, allemand, français, arabe et russe.

Cette numérisation augmentera significativement le nombre d’ouvrages en hébreu disponibles en ligne.

Parmi les ouvrages qui seront numérisés dans ce cadre, on compte : la traduction hébraïque (1860) de Phaedo or On the Immortality of Souls, publié en allemand en 1767 ; L’Interprétation des rêves (1853) du rabbin Manasseh ben Israel ; Tales of the wise men of Greece, or, Words of the Sages (1864) de Yehuda Leib Ben Zev ; Sefer Me’Am Loez (1823) ou encore The Five Books of Moses: Tzena U’rena (1785).

Actuellement, Google Books compterait environ 40 millions d’ouvrages du domaine public numérisés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...