Grèce: mort d’au moins sept migrants lors du naufrage de leur embarcation
Rechercher

Grèce: mort d’au moins sept migrants lors du naufrage de leur embarcation

Assistés par une patrouille de l'UE, les garde-côtes ont dit avoir secouru 57 personnes et continuer leurs recherches ; on ignore la nationalité des disparus

Illustration : Les migrants et les réfugiés arrivent en dériveur sur l'île grecque de Lesbos, après avoir traversé la mer Egée depuis la Turquie, le 14 octobre 2015. (AFP Photo / Dimitar Dilkoff)
Illustration : Les migrants et les réfugiés arrivent en dériveur sur l'île grecque de Lesbos, après avoir traversé la mer Egée depuis la Turquie, le 14 octobre 2015. (AFP Photo / Dimitar Dilkoff)

Au moins sept personnes sont décédées mardi après le naufrage d’une embarcation chargée de migrants au large de l’île grecque de Lesbos, a-t-on appris auprès des garde-côtes.

Assistés par une patrouille de l’Union européenne (Frontex), les garde-côtes ont indiqué avoir secouru 57 personnes et continuer leurs recherches.

Aucune information n’a été donnée quant à la nationalité des disparus. Quatre femmes, un homme et deux jeunes filles comptent parmi les victimes, a-t-on précisé auprès des garde-côtes.

Plus de 300 personnes sont décédées depuis le début de l’année 2019 en tentant de traverser la Méditerranée pour atteindre l’Europe, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Environ 70 000 migrants et réfugiés – essentiellement Syriens – ayant quitté leurs pays depuis 2015 se trouvent aujoud’hui en Grèce.

Un accord controversé entre l’UE et la Turquie signé en 2016 a considérablement réduit le nombre d’arrivées par bateau sur les îles grecques. Celles-ci étaient de 875.000 en 2015, contre 40.000 par an pour 2017 et 2018, selon l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...