Grève à l’aéroport Ben Gurion vendredi soir et samedi
Rechercher

Grève à l’aéroport Ben Gurion vendredi soir et samedi

Les autorités aéroportuaires israéliennes s’opposent à l'introduction d'un impôt supplémentaire, qui serait redistribué aux résidents de la zone de l’aéroport

Le hall des arrivées du Terminal 3 de l'aéroport international Ben Gurion. Illustration. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
Le hall des arrivées du Terminal 3 de l'aéroport international Ben Gurion. Illustration. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Les employés des autorités aéroportuaires israéliennes ont annoncé une grève générale à l’aéroport du Ben Gurion vendredi soir et samedi, en signe de protestation contre une éventuelle nouvelle législation fiscale proposée par le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri.

Le syndicat a déclaré que le principal aéroport d’Israël fonctionnera « comme à Yom Kippour ». Cette mesure se traduira par le report des vols prévus samedis.

Aryeh Deri, ministre de l’Intérieur, pendant une cérémonie de commémoration du rabbin Ovadia Yossef, à Jérusalem, le 22 octobre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les autorités aéroportuaires israéliennes s’opposent au projet soumis par Deri, qui imposerait à l’Autorité de payer des impôts supplémentaires, qui seraient redistribués aux résidents de la zone de l’aéroport.

Le mois dernier, une grève imprévue à l’aéroport, pour protester contre le licenciement des employés saisonniers à la fin de la période chargée de l’été, a causé d’importantes perturbations de trafic et des retards de plusieurs heures et des perturbations des services de bagages.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...