Rechercher

Guerre des Six jours: Un bunker syrien rempli d’explosifs découvert dans le Golan

Le ministère de la Défense a trouvé des dizaines d'obus de mortier à l'intérieur, ainsi que d'autres munitions, dans le cadre d'une opération de déminage

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

L’équipe nationale de déminage d’Israël a découvert mardi un bunker militaire syrien rempli d’explosifs sur le plateau du Golan, qui avait été abandonné après la guerre des Six Jours de 1967, lorsqu’Israël a pris le plateau à la Syrie, a déclaré le ministère de la Défense.

Le bunker souterrain a été découvert lors de fouilles menées par l’Autorité nationale de lutte contre les mines du ministère dans une zone du Golan occidental où se trouvait un avant-poste syrien, connu sous le nom d’al-Murtafa, utilisé par l’armée syrienne pour tirer sur les communautés israéliennes dans la vallée de Hula en contrebas avant la guerre.

« Au cours des travaux, un bunker a été découvert, rempli de centaines de munitions, notamment des obus de mortier de différents calibres, des fusées éclairantes, des munitions pyrotechniques, des explosifs, des munitions de fusils de chasse et d’autres pièces à l’intérieur de leurs emballages d’origine ou étalées », a déclaré le ministère.

Une fois retirées du bunker, les munitions ont été transférées dans une installation de stockage sécurisée, où elles seront conservées jusqu’à ce qu’elles puissent être détruites en toute sécurité.

L’Autorité nationale de lutte contre les mines a nettoyé la zone autour du bunker, qui abrite maintenant le mémorial de Mitzpeh Gadot à la Brigade Alexandroni, dans le cadre de son effort global pour ouvrir de plus en plus de parties du Golan aux randonneurs et aux touristes.

Selon le ministère, des milliers de mines sont encore enfouies dans la terre dans cette zone.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...