Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Gustavo Petro qualifie l’enquête d’une journaliste de « journalisme du Mossad »

Les relations entre le président colombien et la presse sont exécrables depuis des mois

Le président colombien  Gustavo Petro  pendant une assemblée populaire à Cali, en Colombie, le 10 mai 2024. (Crédit : Joaquin Sarmiento/AFP)
Le président colombien Gustavo Petro pendant une assemblée populaire à Cali, en Colombie, le 10 mai 2024. (Crédit : Joaquin Sarmiento/AFP)

Le président colombien Gustavo Petro a défendu une nouvelle fois lundi son droit à se « défendre » face aux « calomnies » relayées selon lui par la presse de son pays, avec laquelle les relations sont exécrables depuis des mois.

« La liberté de la presse n’est pas la liberté de calomnie. (…) Je garantis votre liberté, mais vous ne garantissez pas mon droit à une bonne réputation », a déclaré le président Petro sur le réseau X.

« Pourquoi certains médias utilisent-ils systématiquement la calomnie contre moi et tentent-ils désespérément de changer, à tout prix, la perception populaire du gouvernement ? », accuse le premier président de gauche de l’histoire de la Colombie, élu à l’été 2022.

Et d’ajouter : « Parce qu’ils obéissent à l’idéologie d’exclusion de leurs puissants propriétaires et cherchent à remplacer le progressisme par les mêmes vieilles injustices et effusions de sang ».

Cette déclaration intervient au lendemain de la publication dans El Espectador, l’un des deux grands quotidiens de référence, d’une tribune signée par une centaine de journalistes, reprochant au chef de l’État de trop « emprunter la voie de l’agression généralisée et de la disqualification » contre la presse, et de « dégrader le débat public » tout en « donnant le mauvais exemple aux autres personnes de pouvoir ».

Début juillet, au moins trois associations de défense de la presse ont dénoncé publiquement les « agressions » répétées du président Petro contre les médias, après notamment une série de tweets présidentiels s’en prenant à une célèbre et respectée journaliste locale, Maria Jimena Duzan, ayant publié une enquête sur de présumés contrats irréguliers associés au frère d’une proche collaboratrice du président.

M. Petro a qualifié ce travail de « journalisme du Mossad », en référence à l’agence nationale de renseignement israélienne.

Suite à ces propos, qui ont suscité une levée de boucliers parmi les professionnels du secteur, l’Association interaméricaine de la presse (IAPA) a dénoncé une « agression verbale » constituant une « menace » pour la liberté de la presse et l’intégrité des reporters.

La Fondation pour la liberté de la presse (FLIP), principale ONG de défense de la presse en Colombie, a estimé que M. Petro tentait de « discréditer et de stigmatiser le travail des journalistes », lui demandant au contraire de
« promouvoir un climat optimal pour l’exercice du travail journalistique ».

En réponse, M. Petro s’en est pris à l’ONG, affirmant qu’elle défendait « la calomnie déguisée en information » et a accusé les médias de « faire de la propagande politique en faveur de l’extrême-droite ».

En rupture avec les médias traditionnels depuis son investiture en août 2022, le président communique pour l’essentiel via les réseaux sociaux, notamment son compte X.

Petro a rompu les liens avec Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.