Rechercher

Hadassah rouvre son bureau de Washington fermé après le scandale Madoff

L'organisation sioniste féminine sensibilisera les députés américains à l'antisémitisme et à l'action de ses hôpitaux en Israël

L'hôpital Hadassah Mount Scopus à Jérusalem, le 15 mars 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
L'hôpital Hadassah Mount Scopus à Jérusalem, le 15 mars 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

WASHINGTON – Hadassah rouvre son bureau de Washington, près d’une décennie après que le groupe sioniste de femmes y a cessé ses activités à la suite de son implication involontaire dans la fraude aux investissements de Bernard Madoff.

Ellen Hershkin, la présidente de l’organisation, a nommé lundi Karen Paikin Barall au poste de directrice du nouveau bureau des relations gouvernementales de Hadassah dans la capitale américaine.

L’accent sera mis sur l’éducation des députés au sujet du bilan des hôpitaux de Hadassah en Israël, de l’antisémitisme et de la santé des femmes, ont déclaré Hershkin et Barall dans un communiqué.

« En informant les décideurs des deux bords politiques sur le travail de l’Organisation médicale Hadassah et sur ses priorités stratégiques, le bureau de Washington DC amplifiera notre voix au Congrès, ainsi que dans les agences fédérales et organisations partenaires », a ajouté Hershkin.

Ellen Hershkin and Karen Paikin Barall

Posted by Hadassah on Thursday, 6 September 2018

Précédemment, Mme Barall était directrice de la communication pour la Orthodox Union de la côte Est. Elle a été nommée au bureau de surveillance de l’antisémitisme du département d’État du président George W. Bush et tant que membre politique.

« L’égalité dans la santé », ou comment combler les écarts entre les hommes et les femmes en matière de recherche, de financement et de qualité des soins, sera l’une des priorités du nouveau bureau, selon le communiqué. En 2016, Hadassah a convoqué une coalition de 28 membres pour défendre l’égalité hommes-femmes dans la santé.

« Je suis fière de représenter Hadassah, de plaider en faveur d’Israël, de lutter contre l’antisémitisme croissant dans le monde et de promouvoir l’égalité en matière de santé des femmes dans notre pays », a déclaré Barall dans le communiqué.

Bernie Madoff arrivant à la cour fédérale de Manhattan, le 12 mars 2009 (Crédit : Stephen Chernin / Getty Images via JTA)

Hadassah a réduit ses activités après l’éclatement du scandale Madoff à la fin de 2008, et a finalement fermé son bureau de Washington.

En 2011, Hadassah a remis 45 millions de dollars à d’autres investisseurs, soit un peu moins de la moitié de ses revenus dans le cadre du stratagème frauduleux, qui consistait à payer les premiers investisseurs avec l’argent recueilli auprès d’investisseurs plus récents, plutôt qu’avec les revenus réels des investissements. Madoff a été condamné à 150 ans de prison pour ses crimes.

En raison de cette réduction, l’organisation Hadassah s’est davantage concentrée sur la collecte de fonds pour ses hôpitaux et s’est retirée dans une certaine mesure du lobbying sur les questions nationales. La réouverture du bureau de Washington semble indiquer que le groupe a l’intention de se réaffirmer dans ce domaine. Hadassah revendique 300 000 membres aux États-Unis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...