Haïm Korsia a rendu visite à la communauté juive de Toulon
Rechercher

Haïm Korsia a rendu visite à la communauté juive de Toulon

A cette occasion le grand rabbin de France a souligné "une forme d'indifférence" à la suite des attentats de Toulouse

Le grand rabbin de France, Haïm Korsia, lors de la commémoration du 11 février dans le jardin Ilan-Halimi. (Crédit : Times of Israël Staff/Glenn Cloarec)
Le grand rabbin de France, Haïm Korsia, lors de la commémoration du 11 février dans le jardin Ilan-Halimi. (Crédit : Times of Israël Staff/Glenn Cloarec)

La semaine dernière le grand rabbin de France, Haim Korsia s’est rendu à Toulon pour y donner une conférence sur les droits de la femme à la synagogue de la ville-préfecture, rapporte le site Var-matin.

Il a été accueilli par le président du Consistoire, Marcel Djian, et le rabbin de la ville, Chalom Bitton.

Haim Korsia en a profité pour saluer le dynamisme de la communauté juive de Toulon et pour commenter les attentats qui ont secoué la France en 2015.

A l’occasion d’une conférence de presse, le grand rabbin a, de nouveau, affirmé que la communauté nationale n’avait pas assez réagi à la suite des attaques de Toulouse et de Montauban. Haim Korsia parle « d’une forme d’indifférence » qui a été réveillée par les attaques de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher.

Ces deux attaques ont bouleversé les citoyens français.  » Lors des rassemblements du 11 janvier, comme ici à Toulon, les citoyens ont alors investi le champ de la fraternité, » a déclaré Haim Korsia.

Lors du rassemblement en l’honneur des victimes de janvier 2015, le 9 janvier dernier Haim Korsia avait appelé à une union fraternelle entre tous les citoyens français.

« C’est important que l’ensemble des familles des victimes soient rassemblées aujourd’hui parce que c’est ce que nous essayons de défendre, nous essayons de porter l’idée d’une société rassemblée, unie avec des différences, heureusement avec des différences. C’est lorsque nous sommes unis que nous pouvons faire face à l’adversité, » avait-il déclaré.

A Toulon, le grand rabbin de France est revenu sur le parcours de Dieudonné qui était dans la région pour un spectacle quelques jours avant la venue de Haim Korsia.

Pour ce dernier, Dieudonné est passé d’anti-raciste à anti-sioniste. Pourtant en 2004 Haim Korsia avait invité Dieudonné à visiter le camp d’Auschwitz. « A l’époque il était anti-raciste et encore engagé contre le Front national. Depuis il est passé du côté obscur, il a fait le choix de la haine, » a indiqué Haim Korsia.

En décembre dernier, Dieudonné a été condamné 3 000 euros d’amende pour « injure publique » à l’encontre du Premier ministre français Manuel Valls qu’il avait notamment qualifié en 2013 de « Mussolini moitié trisomique » dans une vidéo diffusée sur internet.

En novembre dernier, c’est le tribunal correctionnel de Liège (Belgique) qui avait condamné Dieudonné à deux mois de prison ferme et 9 000 euros d’amende pour incitation à la haine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...