Israël en guerre - Jour 226

Rechercher

Hakeem Jeffries: la refonte judiciaire ne doit pas affecter l’aide militaire US à Israël

Pour le chef de la minorité démocrate, en visite en Israël dans le cadre d'un voyage organisé par l'AIPAC, les deux pays sont confrontés aux mêmes défis en matière de démocratie

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre le leader de la minorité démocrate à la Chambre des représentants, Hakeem Jeffries, à Jérusalem le 7 août 2023. (Crédit : Haim Zach / GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre le leader de la minorité démocrate à la Chambre des représentants, Hakeem Jeffries, à Jérusalem le 7 août 2023. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Le chef de la minorité démocrate à la Chambre des représentants, Hakeem Jeffries, a déclaré lundi à Jérusalem que les États-Unis ne devaient pas laisser les répercussions de la refonte judiciaire israélienne avoir un impact sur le soutien militaire apporté à Israël.

Lors d’une conversation avec des journalistes israéliens, le démocrate de Brooklyn a parlé de « la nécessité de s’assurer du maintien de l’avantage militaire qualitatif d’Israël (QMA), qui sera toujours avec nous, quelle que soit la position d’Israël en termes de réforme judiciaire ».

Le président américain Joe Biden, également démocrate, a fait part de son opposition à ce que le Premier ministre Benjamin Netanyahu apporte des changements au système judiciaire israélien sans parvenir à récolter un large soutien. La Maison Blanche a publiquement exprimé sa consternation face à l’adoption de la première étape du programme de refonte controversé en juillet.

Selon le chroniqueur du New York Times Thomas Friedman, Biden estime que l’adoption de l’ensemble des mesures prévues porterait atteinte aux valeurs démocratiques partagées par les deux pays et mettrait en péril leur relation spéciale.

Jeffries a présenté la lutte intérieure en Israël en des termes beaucoup plus modérés, arguant que les deux pays partagent des défis similaires en ce qui concerne la nature de leurs démocraties.

« Les liens qui nous unissent dans le contexte de la démocratie sont puissants », a analysé Jeffries. « Il est important, à un moment où nos deux pays craignent que le tissu de nos démocraties ne soit ébranlé, que nous sortions tous deux de cette période avec une démocratie renforcée, et non affaiblie. »

Il a ajouté que les manifestations étaient « le signe d’une démocratie dynamique ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre une délégation démocrate du Congrès américain à Jérusalem le 7 août 2023. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Les opposants à la refonte du système judiciaire manifestent dans tout le pays depuis 31 semaines consécutives, les plus grands rassemblements ayant lieu à Tel Aviv et à Jérusalem.

Jeffries et l’ancien leader de la majorité à la Chambre des représentants, Steny Hoyer, sont en Israël à la tête d’un groupe de plus de 20 nouveaux représentants démocrates dans le cadre d’un voyage organisé par l’American Israel Education Foundation, la branche caritative de l’AIPAC.

Les membres de l’extrême gauche du groupe parlementaire démocrate se sont récemment opposés à une résolution des Républicains, qui stipulait qu’Israël n’était pas un État pratiquant l’apartheid. Toutefois, Jeffries a déclaré qu’il n’y avait aucun risque que son parti se détourne de l’État juif.

« Le parti démocrate de la Chambre des représentants continuera à se tenir aux côtés d’Israël pour renforcer la relation spéciale entre nos deux pays et soutenir le droit d’Israël à exister en tant que patrie du peuple juif et en tant qu’État démocratique et juif », a-t-il insisté. « C’est tout. Un point c’est tout. »

Des militants anti-refonte se heurtant à la police sur l’autoroute Ayalon, lors d’une manifestation contre la refonte du système judiciaire, à Tel Aviv, le 24 juillet 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le législateur a également déclaré que son parti « continuera à se tenir derrière cet engagement inébranlable d’assurer la sécurité d’Israël ».

Plus tôt dans la journée, la délégation a rencontré Netanyahu, qui a réitéré son appel à une menace militaire crédible pour dissuader l’Iran de mettre en œuvre ses ambitions nucléaires.

« Le plus important, c’est de poser une menace militaire crédible à l’encontre de l’Iran. Ensuite, il faut l’utiliser. Nous ne voulons pas d’un monde dans lequel l’Iran peut menacer New York, Washington, Los Angeles ou n’importe quelle autre ville avec des armes nucléaires », a déclaré Netanyahu à la délégation en visite.

« Il est certain que nous n’aurons pas [un monde] dans lequel ils pourraient anéantir Israël, qu’ils qualifient de pays à une seule bombe ». C’est une déclaration odieuse, mais elle montre bien où ils en sont. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, avec ou sans tel ou tel accord, pour nous défendre », a ajouté le Premier ministre.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et ses collègues accueillent une délégation de démocrates de la Chambre des représentants dirigée par le leader de la minorité Hakeem Jeffries à Jérusalem le 7 août 2023. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Lors de son entretien avec la presse, Hakeem Jeffries a déclaré qu’il n’était pas au courant d’une intensification des efforts déployés par les États-Unis pour parvenir à un accord avec l’Iran sur son programme nucléaire.

Jeffries a également déclaré que lors de la conversation de la délégation avec Netanyahu, la question de la violence des résidents d’implantations et des avant-postes a été soulevée, ainsi que l’inquiétude face à la hausse du terrorisme palestinien.

« Le Premier ministre Netanyahu nous a clairement indiqué qu’il ne tolère pas la violence, quelle que soit son origine, et je le crois sur parole », a déclaré Jeffries.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.