Hamas : la mort de Milhem ne signifie pas la fin
Rechercher

Hamas : la mort de Milhem ne signifie pas la fin

Le groupe terroriste parle de "troisième intifada" sur son compte Twitter

Des hommes armés des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, montent la garde pendant le 28e anniversaire du mouvement terroriste au pouvoir, à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 décembre 2015. (Crédit : Said Khatib/AFP)
Des hommes armés des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, montent la garde pendant le 28e anniversaire du mouvement terroriste au pouvoir, à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 décembre 2015. (Crédit : Said Khatib/AFP)

La branche militaire du Hamas a déclaré que la mort du tireur arabe israélien Nashat Milhem n’était pas la fin de l’incident qui a débuté il y a une semaine quand il a tué trois personnes à Tel Aviv, selon le site d’information Maariv.

« L’assassinat de Nashat Milhem n’est pas la fin, le temps s’approche où cela sera prouvé », a déclaré le groupe terroriste dans un poste sur son compte Twitter officiel.

Le poste comprenait les mots : « Troisième intifada ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...