Hanegbi convaincu que le Congrès rejettera l’accord avec l’Iran
Rechercher

Hanegbi convaincu que le Congrès rejettera l’accord avec l’Iran

Que l'accord soit approuvé ou rejeté, l'accord a déjà apporter de la légitimité à l'Iran, a déclaré Livni

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (2 à droite), le président du parlement israélien Yuli Edelstein (2 à gauche), le chef de l'opposition, Isaac Herzog (à gauche) et Tzahi Hanegbi (à droite)  à une réunion de la commission sur le conflit israélo Parlement le 29 juin 2015 (Crédit : Miriam Alster / FLASH90)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (2 à droite), le président du parlement israélien Yuli Edelstein (2 à gauche), le chef de l'opposition, Isaac Herzog (à gauche) et Tzahi Hanegbi (à droite) à une réunion de la commission sur le conflit israélo Parlement le 29 juin 2015 (Crédit : Miriam Alster / FLASH90)

Le chef des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset,Tzahi Hanegbi (Likud), est convaincu que le Congrès américain rejettera l’accord nucléaire avec l’Iran « à une grande majorité », selon Israel Radio.

Hanegbi a affirmé que le Congrès rejettera l’accord, indépendamment de ses implications pour Israël, et a ajouté qu’Israël ne cherche pas à influencer les membres du Congrès pour qu’ils examinent l’accord de Vienne « à travers les yeux d’Israël », mais plutôt pour qu’ils « examinent ce qui est bon pour leur pays – nous avons des raisons suffisantes de voir pourquoi cet accord affaiblit les Etats-Unis ».

Quant à la co-dirigeante de l’Union sioniste, Tzipi Livni, a déclaré qu’elle aussi est persuadée que l’accord est mauvais pour Israël, mais ajoute que « nous ne pouvons pas combattre une guerre d’il y a un mois ».

Livni a souligné que même si le Congrès rejetait l’accord, en réalité l’Iran a déjà reçu beaucoup de la légitimité qu’il avait, à une époque, perdu auprès de nombreux pays du monde et que le boycott à son encontre a été levé par de nombreuses façons.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...