Israël en guerre - Jour 230

Rechercher
Nécrologie

Harvey Meyerhoff, président du USHMM lors de sa création, décède à 96 ans

L'éminent défenseur des arts, de la culture et de l'éducation à Baltimore et en Israël avait réuni 150 M de $ de fonds privés pour bâtir le mémorial américain de la Shoah

Le président américain Bill Clinton, au centre, allumant la flamme éternelle avec l'aide du président du Conseil du mémorial Harvey Meyerhoff, à gauche, et du président fondateur Elie Wiesel, à droite, au mémorial de la Shoah des États-Unis, le 22 avril 1993. (Crédit :  Renaud Giroux/AFP)
Le président américain Bill Clinton, au centre, allumant la flamme éternelle avec l'aide du président du Conseil du mémorial Harvey Meyerhoff, à gauche, et du président fondateur Elie Wiesel, à droite, au mémorial de la Shoah des États-Unis, le 22 avril 1993. (Crédit : Renaud Giroux/AFP)

JTA – En 1986, huit ans après la création par Jimmy Carter de la commission présidentielle sur la Shoah, présidée par Elie Wiesel, peu de progrès avaient été réalisés au sujet du mémorial de Washington, dont la création avait été confiée à cette commission.

Le survivant de la Shoah, auteur de mémoires et nouveau lauréat du prix Nobel de la paix, avait alors reconnu qu’il n’avait pas l’expérience nécessaire en matière de gestion et de collecte de fonds pour construire le musée et avait présenté sa démission.

Son successeur, Harvey « Bud » Meyerhoff, s’y connaissait en bâtisses et en philanthropie. Très présent dans le secteur immobilier de Baltimore et dans les œuvres philanthropiques lancées par son père Joseph, Meyerhoff est parvenu à lever les 150 millions de dollars de fonds privés qui ont permis de construire le US Holocaust Memorial Museum (USHMM) sur un terrain fédéral situé à l’extrémité sud-ouest du Mall, à Washington.

« Par son existence même au cœur de notre grande démocratie, ce musée enseignera aux générations à venir non seulement les terribles événements du passé, mais aussi les terribles conséquences de la bigoterie, de l’oppression, de la haine et de l’intolérance », avait déclaré Meyerhoff lors de la cérémonie d’inauguration le 22 avril 1993, en présence de Wiesel et du président des États-Unis, Bill Clinton. « Et sur les responsabilités qui incombent à chacun d’entre nous en tant que citoyen d’une société démocratique. »

Meyerhoff, constructeur en bâtiment et éminent défenseur des arts, de la culture et de l’éducation à Baltimore et en Israël, est décédé dimanche à 96 ans, à son domicile dans le comté de Baltimore.

« En tant que président pendant plus de six ans – succédant à Elie Wiesel – Bud a guidé la conception et supervisé la construction et la collecte de fonds qui ont permis au musée d’ouvrir dans les délais et le budget prévus en 1993 – une tâche que beaucoup considéraient comme impossible jusqu’à ce qu’il assume le rôle de président », a déclaré sa fille, Lee Hendler, au Baltimore Sun.

Elie Wiesel, président fondateur du US Holocaust Memorial Council, entouré de Bud Meyerhoff, président du U.S. Holocaust Council, à gauche, et de Bill Lowenberg, vice-président du Conseil, participant à la cérémonie d’inauguration du US Holocaust Memorial Museum, à Washington, le 22 avril 1993. (Crédit : Doug Mills/AP Photo)

Bien qu’il ait réalisé l’impossible, Meyerhoff n’a pas pu résister aux vents politiques internes qui tourbillonnaient autour du Mémorial de la Shoah et de sa commission fracturée. Alors même que les dernières touches étaient apportées au musée, les parties prenantes débattaient de sa mission, certains estimant que la vision de Meyerhoff était trop universelle pour un mémorial qui, selon eux, devait se concentrer sur le génocide des Juifs. Quelques semaines avant l’inauguration du musée, et avant que Meyerhoff ne puisse diriger la recherche pour le poste de directeur-exécutif, l’Administration Reagan a annoncé sa décision de le remplacer.

Les alliés de Meyerhoff ont dénoncé le timing abrupt de la décision, mais Meyerhoff, qui a lui-même fait don de 6 millions de dollars au musée, s’est efforcé de rester en dehors de la mêlée.

« Nous continuerons à travailler avec la Maison Blanche et la nouvelle direction pour assurer une transition en douceur et un démarrage réussi des activités du musée », avait-il déclaré dans un communiqué.

Harvey Meyerhoff est né à Baltimore le 6 avril 1927. Son père a immigré de Russie à Baltimore en 1906 alors qu’il n’était encore qu’un jeune garçon. L’aîné des Meyerhoff a créé une entreprise immobilière prospère qu’il a ensuite dirigée avec Harvey et Jack Pearlstone, le gendre de Joseph. Joseph Meyerhoff était également un éminent philanthrope ; la salle de concert de l’Orchestre symphonique de Baltimore porte son nom.

Harvey a obtenu un diplôme à l’Université du Wisconsin et a servi dans la marine vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est rentré chez lui pour rejoindre l’entreprise familiale, devenant finalement PDG de Monumental Properties, Inc. et président de Magna Properties, Inc.

En 1948, Harvey a épousé Lyn Pancoe et, ensemble, ils ont contribué à la création de l’Aquarium national de Baltimore et du Harvey M. and Lyn P. Meyerhoff Inflammatory Bowel Disease Center à l’hôpital Johns Hopkins. Ils ont également soutenu l’Orchestre symphonique de Baltimore, l’Aquarium national, le Zoo national, le Musée d’art de Baltimore, le Musée d’art Walters et le Maryland Institute College of Art. Meyerhoff détenait également une participation minoritaire dans les Baltimore Orioles.

Le président américain Bill Clinton, au centre, Bud Meyerhoff, à gauche, président du Conseil américain de la Shoah, et Elie Wiesel, président fondateur du Conseil américain du Mémorial de la Shoah, marquant une minute de silence après avoir allumé une flamme éternelle lors de la cérémonie d’inauguration du Musée américain du Mémorial de la Shoah, à Washington, le 22 avril 1993. (Crédit : Doug Mills/AP Photo)

Avant sa mort en 1988, Lyn, éminente donatrice républicaine, avait fait pression sur le président Ronald Reagan pour qu’il obtienne le terrain nécessaire à la construction de ce qui allait devenir le US Holocaust Memorial Museum.

Harvey a dirigé les subventions du Joseph and Harvey Meyerhoff Family Charitable Funds jusqu’au début de l’année 2000. Ses dons en Israël se concentrent sur la société civile, le développement des communautés de la périphérie et les projets d’investissement qui comprennent des garderies, des terrains de jeux, des installations sportives et des bibliothèques.

Le Meyerhoff New Jewish Family Innovation Fund, géré par la fédération juive de Baltimore, promeut des programmes qui s’adressent aux personnes métissées, aux orphelins adoptés, aux parents célibataires et aux parents et enfants de la communauté LGBTQ.

Le fonds est également un bienfaiteur de 70 Faces Media, la société mère de la Jewish Telegraphic Agency.

Bien que ses détracteurs aient demandé pourquoi le gouvernement fédéral soutiendrait la création d’un musée privé consacré à une tragédie historique perpétrée à un océan de distance et lui accorderait une place de choix, le USHMM est depuis lors devenu un lieu incontournable à Washington et une institution importante pour la commémoration de la Shoah et de ses enseignements.

Meyerhoff avait d’ailleurs exposé cette vision dans son discours d’inauguration. « Ce bâtiment raconte l’histoire d’événements que les yeux humains n’auraient jamais dû voir, ne serait-ce qu’une seule fois, mais qui, ayant été vus, ne doivent jamais être oubliés », avait-il déclaré.

« Grâce à ce musée, nos yeux verront toujours, nos cœurs ressentiront toujours. »

Meyerhoff laisse dans le deuil sa seconde épouse, Phyllis Cahn Meyerhoff, ses filles Terry Rubenstein, Lee Hendler et Zoh Hieronimus, son fils Joe Meyerhoff II, dix petits-enfants et quatorze arrière-petits-enfants.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.