Hausse de l’antisémitisme aux USA : Cuomo veut légiférer le terrorisme intérieur
Rechercher

Hausse de l’antisémitisme aux USA : Cuomo veut légiférer le terrorisme intérieur

La législation classera la violence de masse motivée par la haine comme un crime passible d'une peine pouvant aller jusqu'à la perpétuité incompressible

Le gouverneur de l'État de New York, Andrew M. Cuomo, lance la campagne “No Hate in Our State” [Pas de haine dans notre État] visant à lutter contre la haine et l'antisémitisme dans l'État, le 27 février 2020. (Autorisation)
Le gouverneur de l'État de New York, Andrew M. Cuomo, lance la campagne “No Hate in Our State” [Pas de haine dans notre État] visant à lutter contre la haine et l'antisémitisme dans l'État, le 27 février 2020. (Autorisation)

NEW YORK (JTA) – En réponse à la montée de l’antisémitisme dans l’État de New York, le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé plusieurs propositions pour combattre la haine, dont une qui créerait une loi sur le terrorisme intérieur, une première dans le pays.

Cette loi classerait la violence de masse motivée par la haine comme un crime passible d’une peine pouvant aller jusqu’à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Elle fait partie d’un ensemble législatif appelé « Pas de haine dans notre État ».

Le budget proposé par Andrew Cuomo pour l’année fiscale 2021 allouerait 25 millions de dollars supplémentaires à la sécurité des institutions vulnérables aux crimes de haine et 2 millions de dollars à l’unité spéciale chargée des crimes de haine de la police de l’État.

Selon le bureau du gouverneur, la proposition exigerait également que les écoles publiques de la ville de New York mettent en place un nouveau programme d’études qui « enseigne les valeurs civiques et la riche histoire de l’État en matière de diversité et de liberté religieuse », oblige tous les élèves à visiter un musée de la Shoah et demande l’élaboration d’un plan d’extension du musée du patrimoine juif sur la Shoah.

Lors de la marche « Pas de haine. Pas de peur. Marche de solidarité » organisée à New York le 5 janvier, le gouverneur s’est engagé à introduire une loi « qui définirait l’antisémitisme comme du terrorisme intérieur, ainsi qu’à augmenter les effectifs de la police d’État et de l’unité spéciale chargée des crimes de haine » et a annoncé un nouveau financement de 45 millions de dollars pour protéger les institutions religieuses, a rapporté le JTA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...