Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Healthtech: Les investissements dans les firmes israéliennes ont chuté de 13 % en 2022

L'industrie locale des sciences de la vie s'avère toutefois plus résistante que n'importe quel autre secteur high tech, les entreprises ayant levé 2,8 milliards de dollars

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Image d'un docteur avec des icônes digitales (chaiyapruek2520, iStock by Getty Images)
Image d'un docteur avec des icônes digitales (chaiyapruek2520, iStock by Getty Images)

En 2022, alors que l’on observait un ralentissement rapide des investissements dans les entreprises technologiques israéliennes en raison de la hausse des taux d’intérêt et de la chute des marchés boursiers mondiaux, les investissements dans les startups locales axées sur la santé se sont avérés plus résistants, selon un rapport publié lundi par IVC Research Center, qui étudie ce secteur, et aMoon, une société de capital-risque dans le domaine des technologies de la santé – healthtech – et des sciences de la vie.

L’année dernière, les startups israéliennes des technologies de la santé ou des sciences de la vie ont attiré 2,8 milliards de dollars d’investissements, soit une baisse de 13 % par rapport aux 3,2 milliards de dollars levés en 2021 et aux 2,7 milliards de dollars enregistrés en 2020, ont montré les données. Les startups de la santé numérique et de la biotechnologie ont collectivement décroché plus de 2 milliards de dollars, soit 78 % du capital total levé en 2022.

Dans l’ensemble, les investissements dans les startups et les entreprises technologiques israéliennes ont chuté d’environ 43 % par rapport à l’année de financement exceptionnelle de 2021, lorsque les entreprises israéliennes ont obtenu un record de près de 26 milliards de dollars d’investissements privés au total, ce qui a conduit à des valorisations élevées des entreprises.

« L’écosystème des technologies de la santé en Israël continue de croître et de mûrir », a déclaré Erica Bennett, directrice de recherche chez aMoon, au Times of Israel dans des commentaires envoyés par courriel. « Comme d’autres segments du secteur des hautes technologies, il montre quelques signes de ralentissement, mais nous pensons que le besoin universel et stable de soins de santé de meilleure qualité et plus abordables continuera à stimuler la résilience de notre écosystème d’innovation dans les technologies de la santé. »

L’industrie des technologies de la santé est généralement divisée en quatre sous-secteurs principaux : la santé numérique, les dispositifs médicaux, la biotechnologie et la thérapeutique pharmaceutique. Le sous-secteur des technologies de la santé représente 20 % de l’écosystème technologique israélien, employant plus de 63 000 personnes dans 1 810 entreprises actives dans le domaine des sciences de la vie en 2022 – légèrement en hausse par rapport aux 1 779 startups du secteur des technologies de la santé enregistrées en 2021. Environ la moitié des entreprises de l’écosystème des sciences de la vie étaient des startups de santé numérique et de biotechnologie.

L’année dernière, 212 entreprises de technologies de la santé ont été impliquées dans des opérations d’investissement, en baisse par rapport aux 291 enregistrées en 2021, selon les données. Start-Up Nation Central, qui suit l’industrie de la technologie, a signalé que seulement 159 transactions dans le domaine de la technologie de la santé (19 % de toutes les transactions technologiques) ont été conclues en 2022, ce qui représente une baisse de 27 % par rapport à 2021. Le nombre de tours de financement a été le plus bas depuis 2016, et le second semestre a été le plus faible depuis 2014.

Illustration : Une chercheuse examine des bactéries en laboratoire. (Crédit : iStock)

Aidoc, un fabricant de logiciels basés sur l’IA qui aide les radiologues à lire les scanners médicaux et les alerte en cas d’accident vasculaire cérébral ou d’embolie pulmonaire, a obtenu l’année dernière un tour d’investissement de série D de 110 millions de dollars, mené par la société de capital-risque américaine General Catalyst. La société de technologie médicale Viz.ai, qui développe une plateforme de détection et de traitement des accidents vasculaires cérébraux alimentée par l’IA, a bénéficié d’un investissement de 100 millions de dollars, pour une valorisation de 1,2 milliard de dollars. Le tour de table a été mené par Tiger Global Management, une société d’investissement basée à New York et spécialisée dans les logiciels et les technologies financières, et Insight Partners, une société de capital-risque et de capital-investissement également basée à New York.

En 2022, le financement moyen par opération était de 13 millions de dollars, contre 11,3 millions de dollars en 2021, et sa taille a plus que doublé par rapport aux 6,7 millions de dollars de 2018, a montré le rapport aMoon-IVC.

« L’augmentation de la taille moyenne des transactions dans les technologies de la santé a été un moteur de croissance clé pour le secteur », a indiqué le rapport.

Dans un environnement macroéconomique déjà difficile, les dirigeants de la tech en Israël et à l’étranger se préparant à un ralentissement de la croissance des revenus cette année, les dirigeants locaux de la healthtech ont récemment mis en garde contre les dangers que les changements proposés par le gouvernement pour affaiblir le système judiciaire pourraient poser à l’industrie. De nombreux fondateurs et entrepreneurs du secteur technologique craignent que la refonte du système judiciaire n’érode la démocratie et n’affaiblisse l’équilibre des pouvoirs, ce qui rendrait les investisseurs en capital-risque et autres bailleurs de fonds peu enclins à investir leur argent dans le pays.

Le secteur israélien de la haute technologie, y compris les entreprises des sciences de la vie, dépend des investissements étrangers, du personnel qualifié et des meilleurs talents universitaires. Des dirigeants du secteur des technologies de la santé ont récemment déclaré au Times of Israel que la nécessité pour ce sous-secteur de bénéficier d’investissements étrangers massifs à long terme, d’une main-d’œuvre scientifique israélienne de haut niveau et de collaborations universitaires et commerciales internationales le rendait particulièrement vulnérable au cas où Israël perdrait sa réputation de démocratie libérale dans le monde. Certaines entreprises de technologies de la santé voient déjà leur financement diminuer, tandis que les chercheurs israéliens cherchent des postes à l’étranger, ont déclaré les dirigeants.

Au cours du premier trimestre de cette année, les entreprises technologiques israéliennes ont levé 1,7 milliard de dollars, soit une baisse de 70 % par rapport aux 5,8 milliards de dollars levés au cours des trois premiers mois de 2022, selon un rapport du IVC Research Center et de LeumiTech publié au début du mois. Le trimestre a marqué le chiffre le plus bas en quatre ans.

Bennett a noté que « en tant que plus grand fonds de santé en Israël, aMoon est profondément engagé dans le secteur israélien des technologies de la santé, soutenant l’innovation par le biais d’investissements, de partenariats et de programmes, car nous continuons à considérer les technologies de la santé comme un moteur de croissance de l’économie israélienne. »

Le rapport aMoon-IVC a montré que, bien que le nombre d’entreprises de technologies de la santé en Israël continue d’augmenter d’année en année, le taux de croissance a commencé à diminuer ces dernières années, en particulier dans le rythme des nouvelles startups qui sont créées. En 2022, seules 61 nouvelles entreprises ont été créées, ce qui représente une forte baisse par rapport aux 118 entreprises créées en 2021.

« Cette tendance à la baisse des créations d’entreprises, bien que conforme aux tendances observées dans d’autres secteurs de haute technologie, a également été alimentée par les récentes tendances en matière d’investissement », indique le rapport.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.