Hernandez : « Aussi longtemps que je serai président, le Honduras défendra Israël »
Rechercher

Hernandez : « Aussi longtemps que je serai président, le Honduras défendra Israël »

Le président hondurien a déclaré que les relations entre le pays d’Amérique centrale et l’État juif n’avaient jamais été aussi proches

Le président hondurien Juan Orlando Hernandez (Crédit : Congrès juif mondial)
Le président hondurien Juan Orlando Hernandez (Crédit : Congrès juif mondial)

Le président hondurien, Juan Orlando Hernandez, a déclaré mercredi pendant sa visite en Israël que les relations entre les pays d’Amérique centrale et l’État juif n’avaient jamais été aussi proches.

« Aussi longtemps que je serai président, Honduras défendra Israël » a déclaré le président Hernandez dans son discours devant le Conseil Israélien des Relations Étrangères (ICFR) et devant le Congrès juif mondial.

Le président hondurien a rencontré le Premier ministre israélien plus tôt dans la journée de mercredi pour discuter des moyens de collaboration entre les deux pays.

Hernandez a déclaré aux invités de l’ICFR qu’après cet entretien avec Benjamin Netanyahu « les relations, qui ont été solides pendant 65 ans, le seront encore plus ».

Le président hondurien, qui a étudié en Israël en 1992 à l’occasion d’un programme Mashav (programme israélien de développement et de coopération) était accompagné pendant sa visite cette semaine d’une délégation de qualité incluant le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Arturo Corrales Alvarez, le ministre des Infrastructures et du Service Public, Robert Antonio Ordonez, le ministre de l’Agriculture, Jacobo Paz Bodden et le ministre de la Défense Nationale Samuel Reyes.

Le président hondurien a expliqué que la délégation était intéressée particulièrement d’apprendre de l’expérience israélienne dans le domaine de la sécurité et de l’irrigation.

Mordechai Arbell un membre du comité a exprimé sa gratitude aux consuls honduriens en Europe qui ont émis des visas pour les juifs d’Europe pour fuir l’oppression nazie pendant la seconde guerre mondiale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...