Herzog met en garde contre une « 3e Intifada »
Rechercher

Herzog met en garde contre une « 3e Intifada »

Le chef de l'opposition israélienne a rencontré le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah

Isaac Herzog (g) et Mahmoud Abbas en novembre 2014 (Crédit : Flash 90)
Isaac Herzog (g) et Mahmoud Abbas en novembre 2014 (Crédit : Flash 90)

Isaac Herzog a plaidé mardi pour un retour aux négociations pour « empêcher une troisième Intifada », après avoir rencontré le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie.

Herzog, chef de file du centre-gauche israélien, s’est inquiété devant la presse d’une « détérioration de la situation ».

« Nous sommes tombés d’accord sur le fait qu’il y a une escalade des activités terroristes », a-t-il dit au siège de l’Autorité palestinienne à l’issue de cet entretien.

« Avant toute chose, nous devons empêcher une troisième Intifada et nous sommes convenus que pour empêcher une troisième Intifada, il faut d’une part combattre, de façon agressive, le terrorisme, et d’autre part, nous diriger vers un processus diplomatique, vers des négociations, vers des discussions les uns avec les autres », a dit M. Herzog.

Le processus de paix est au point mort après le nouvel échec d’une médiation américaine au printemps 2014.

Depuis les accords d’Oslo sur l’autonomie en 1994, l’Autorité palestinienne et Israël sont liés par une « coopération sécuritaire » qui suscite de vives critiques au sein de l’opposition à Abbas, en premier lieu de la part du Hamas terroriste, qui refuse de déposer les armes.

L’Autorité palestinienne a menacé à de nombreuses reprises de rompre cette coopération.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...