Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Herzog reçoit des survivants du Kindertransport et fait le lien avec le 7 octobre

Le président salue les survivants de la Shoah évacués clandestinement de l'Europe ; suite aux massacres du Hamas, l'une d'entre eux a été évacuée une deuxième fois  

Walter Bingham (2e à droite) avec sa fille Sonia, le Président et la Première dame Herzog, et le président de la Marche internationale des vivants, Samuel Roseman (à gauche). (Crédit : Haim Zach/GPO)
Walter Bingham (2e à droite) avec sa fille Sonia, le Président et la Première dame Herzog, et le président de la Marche internationale des vivants, Samuel Roseman (à gauche). (Crédit : Haim Zach/GPO)

Quelques dizaines de personnes ont bravé le mauvais temps mercredi soir pour assister à une cérémonie à la résidence du Président pour commémorer le 85e anniversaire de l’opération « Kindertransport », aux côtés du Président Isaac Herzog et de neuf survivants de cette opération.

Sans cette opération humanitaire, peu de participants, parmi lesquels les enfants et les petits-enfants des survivants, auraient été présents à Jérusalem en cette soirée froide et pluvieuse où près de 10 000 enfants ont pu fuir clandestinement l’Europe, où l’emprise nazie progressait, pour rejoindre la Grande-Bretagne par train et par bateau au lendemain du pogrom de la Nuit de Cristal, le 9 novembre 1938. Les transports ont pris fin quand la guerre a éclaté le 1er septembre 1939.

Les enfants évacués ont été placés dans des familles d’accueil, des écoles et des foyers britanniques dans tout le pays. Ils ont ainsi eu la chance de grandir dans la paix et la sécurité et, dans le cas de ceux qui se sont rassemblés autour d’Herzog mercredi, de s’installer en Israël et de fonder un foyer dans l’État juif.

Mirjam Szpiro, Aliza Tenenbaum, Tova Gorfine, Henry Foner, Walter Bingham, le professeur Daniel Reis, Paul Alexander, Frieda Schalkowski, George Shefi, ainsi que Barry David, le fils de Ruth Davis, décédée il y a trois semaines, ont assisté à la cérémonie, organisée en partenariat la Marche internationale des Vivants, un programme d’éducation sur la Shoah.

La cérémonie, initialement prévue pour début novembre, de manière à coïncider avec la commémoration de Nuit de Cristal, a été reportée en raison de la guerre entre Israël et le Hamas, qui avait éclaté un mois plus tôt, le 7 octobre, lorsque des terroristes du Hamas ont envahi le sud d’Israël et tué près de 1 200 personnes, soit le plus grand nombre de Juifs tués en un jour depuis la Shoah.

Herzog a souligné le lien entre le Shoah et les horreurs du massacre du 7 octobre.

« Nous avons parmi nous des survivants de la Shoah qui, à notre grande tristesse, ont été témoins des horreurs du 7 octobre et ont été, une fois de plus, chassés de leurs maisons. Cette journée vise à sensibiliser le monde entier aux dangers de la haine et de l’antisémitisme en particulier. Nous avons vu où cela peut mener – et le 7 octobre, nous en avons eu un terrible et douloureux rappel ».

Des survivants du Kindertransport et leurs familles rencontrent le président israélien Isaac Herzog le 24 janvier 2023 à la résidence du président. (Crédit : Haim Zach/GPO)

« C’est un événement vraiment touchant », a poursuivi Isaac Herzog.  » C’est bouleversant de voir des survivants après 85 ans, d’entendre leurs histoires personnelles et l’histoire sioniste de chacun d’entre eux. Mais c’est particulièrement émouvant en raison de la période actuelle. La Journée internationale de la commémoration de la Shoah ne consiste pas seulement à se souvenir du passé, mais également de notre responsabilité partagée vis-à-vis du présent et de l’avenir. »

À cette fin, trois des survivants ont participé à la Marche internationale des vivants pour retracer leur parcours de l’Allemagne aux Pays-Bas et enfin à l’Angleterre. Ce voyage, qui a eu lieu immédiatement après les atrocités du 7 octobre, a été filmé pour un documentaire spécial qui a été projeté à la résidence présidentielle.

« Les nouvelles et les images horribles d’Israël nous ont accompagnés tout au long du voyage », a expliqué Walter Bingham, qui a fait le voyage avec George Shefi et Paul Alexander. « Nous n’avions jamais imaginé que nous assisterions de notre vivant à un pogrom aussi terrible contre les Juifs, et ce sur la terre d’Israël. »

Une autre survivante présente, Mirjam Szpiro, habitante du kibboutz Zikim, faisait partie des dizaines de milliers d’Israéliens qui ont été évacués de leurs maisons en raison de la guerre.

« On nous a dit qu’il fallait évacuer et soudain, j’ai eu une impression de déjà-vu », a-t-elle déclaré. « J’étais là, une femme de 88 ans devant sa maison, et soudain je me suis souvenue de la petite fille de trois ans que j’étais. J’avais oublié ces choses jusque-là, ces émotions, mais soudain je me suis retrouvée là-bas. C’est la deuxième fois que je suis obligée de quitter ma maison. »

Depuis, Szpiro est logée dans un hôtel avec d’autres Israéliens déplacés de sa communauté. Elle espère rentrer bientôt chez elle. Herzog a dit que lui et sa femme se feraient un plaisir de lui rendre visite à Zikim dès qu’elle serait de retour chez elle.

Mirjam Szpiro avec le président et la première dame Herzog et le président de la Marche internationale des vivants, Samuel Roseman. (Crédit : Haim Zach/GPO)

« À vous, la génération de la Shoah, ceux qui ont vu de leurs propres yeux les horreurs du nazisme, nous vous sommes infiniment reconnaissants pour votre résilience et pour l’espoir que vous représentez », a affirmé Herzog aux rescapés.

« Nous sommes ici pour vous dire clairement, chers enfants du Kindertransport, que nous n’oublierons jamais votre héroïsme. Nous n’oublierons jamais votre bravoure et votre résilience, ni la façon dont vous avez reconstruit vos vies et contribué à la construction de l’État d’Israël. Que le souvenir des six millions de nos sœurs et de nos frères reste à jamais gravé dans nos cœurs ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.