Heurts entre policiers et Palestiniens au mont du Temple
Rechercher

Heurts entre policiers et Palestiniens au mont du Temple

Des pierres et des feux d'artifice ont ete lancés sur les forces de sécurité au dernier jour de l'Aid al-Adha ; pas de blessé

Policiers israéliens utilisant des grenades assourdissantes pour disperser des manifestants palestiniens dans la Vieille Ville de Jérusalem pendant des échauffourées sur le mont du Temple, le 15 Septembre 2015. (Crédit : Thomas Coex / AFP)
Policiers israéliens utilisant des grenades assourdissantes pour disperser des manifestants palestiniens dans la Vieille Ville de Jérusalem pendant des échauffourées sur le mont du Temple, le 15 Septembre 2015. (Crédit : Thomas Coex / AFP)

Des Palestiniens ont lancé dimanche matin des pierres et des feux d’artifice sur des policiers israéliens postés sur le mont du Temple, alors que les Musulmans célébrent le quatrième et dernier jour de l’Aid al-Adha et que les Juifs s’apprêtent à célébrer la fête de Souccot pendant une semaine.

Aucun blessé n’a été signalé sur le site ultra-sensible.

La police a utilisé des moyens de dispersion anti-émeute pour contenir les heurts provoqués par des dizaines de Palestiniens masqués, selon la radio militaire.

La police a déclaré avoir rapidement pris le contrôle sur les émeutiers.

« Des jeunes masqués ont jeté des pierres et des feux d’artifice sur les forces de police et de la police des frontières assurant la sécurité du site, » a indiqué la police dans un communiqué.

La police était en état d’alerte dimanche matin suite à des informations que des extrémistes se seraient barricadés sur le complexe pendant la nuit, en prévision d’affrontements possibles.

Dimanche marque le dernier jour de l’Aid al-Adha, ou fête du sacrifice, et la veille de la fête juive de Souccot, ou fête des Cabanes, au cours de laquelle certains Juifs religieux montent traditionnellement sur le site, considéré comme le plus saint dans le judaïsme.

https://youtu.be/hCvzKe2yc-g

Suite aux heurts de ces dernieres semaines, la police a dans un premier temps limité l’accès à certains fidèles musulmans, mais a plus tard assoupli l’ordre après plusieurs jours de calme sur le mont du Temple.

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon a demandé à la police d’autoriser un accès sans entrave aux fidèles musulmans israéliens dimanche, alors que les hommes palestiniens de Cisjordanie de moins de 35 ans n’ont pas le droit d’y accéder.

L’accès aux visiteurs juifs a été interdit afin de parer à tout conflit.

Cependant, des activistes juifs avaient l’intention d’organiser une prière devant l’une des entrées du complexe, puis de tenter ultérieurement de pénétrer dans l’enceinte, selon le site d’information Ynet.

L’article a indiqué qu’un groupe de plusieurs dizaines d’hommes du groupe musulman Murabitun avaient passé la nuit sur le mont du Temple avec l’intention de provoquer des affrontements avec d’eventuels visiteurs juifs si ces derniers tentaient d’entrer dans le site.

Les Murabitun, ainsi que leurs homologues de sexe féminin, les Murabitat, ont été interdits il y a quelques semaines par Yaalon, après avoir été accusés d’avoir attaqué des visiteurs non-musulmans sur le mont du Temple et de fomenter de violentes altercations avec la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...