« Hitler mon voisin »
Rechercher

« Hitler mon voisin »

L'expérience d'un jeune Juif, voisin du dictateur nazi à Munich dans les années 1930

Adolf Hitler lors d'un rassemblement nazi à Weimar, en Allemagne, octobre 1930 (Crédit : domaine public)
Adolf Hitler lors d'un rassemblement nazi à Weimar, en Allemagne, octobre 1930 (Crédit : domaine public)

Edgar Feuchtwanger a cinq ans en 1929, lorsque Adolf Hitler devient son voisin. Le dictateur s’installe cette année-là dans un immense appartement à Munich au 16 Prinzregentenstrasse.

Edgar Feuchtwanger a observé durant neuf ans, aux premières loges depuis sa fenêtre, le quotidien du dictateur allemand.

Devenu historien et professeur à l’Université de Southampton en Angleterre, il a écrit un livre, « Hitler mon voisin » qui raconte son enfance en tant que Juif dans le voisinage d’Hitler.

A l’occasion d’un entretien avec le New York Times, Edgar Feuchtwanger est revenu sur cette période sombre. Dans son récit, l’historien de 91 ans raconte que le quartier était rempli de nazis et qu’enfant ses devoirs consistaient à rendre hommage au ‘Fuhrer’.

Dans l’appartement d’Hitler, le jeune garçon voit défiler de nombreuses personnalités nazies de haut rang telles que Ernst Röhm, chef de la branche paramilitaire du parti nazi qui finira par être écarté.

« A l’époque, il était considéré comme le numéro 2 du Reich, le seul à qui Hitler s’adressait avec quelque peu de respect. Et lui ne l’appelait pas ‘Führer’ mais le tutoyait », a raconté Edgar Feuchtwanger au New York Times. Le 30 juin 1934, Ernst Röhm est arrêté par la Gestapo.

Le père d’Egar dirigeait une maison d’édition et la famille pensait pouvoir s’adapter au régime nazi mais en novembre 1938, lors de la Nuit de cristal, le père d’Edgar a été interné à Dachau.

Grâce à une erreur administrative, il en ressortira vivant. C’est à ce moment que la famille organise sa fuite vers l’Angleterre où Edgar commencera une nouvelle vie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...