HomeBiogas transforme les déchets en gaz
Rechercher

HomeBiogas transforme les déchets en gaz

Ce système révolutionnaire permet de fournir du gaz dans des zones reculées

Une Bédouine verse des déchets dans une machine à fabriquer du gaz (Crédit : capture d’écran YouTube)
Une Bédouine verse des déchets dans une machine à fabriquer du gaz (Crédit : capture d’écran YouTube)

Une star-up israélienne, HomeBiogas, a inventé une machine qui permet, à partir d’un mélange d’eau et de déchets, de créer du gaz.

L’intérêt premier de ce système est de pouvoir ainsi fournir du gaz dans les régions les plus reculées qui ne reçoivent pad d’électricité de manière régulière.

Un village rural non loin de Jéricho en Cisjordanie, au milieu du désert, ne reçoit ni électricité, ni gaz.

Si le village fabrique son électricité grâce à des panneaux solaires, le gaz est fourni grâce HomeBiogas. Cette boîte blanche a été installée récemment.

De quoi s’agit-il ?

Cette machine crée du gaz à partir de déchets végétaux. Le village bédouin utilise par exemple un mélange de déjections animales et d’eau qui est versé dans la machine.

Cette machine permet d’alimenter la cuisine pendant environ deux heures par jour et elle constitue une véritable révolution dans le village Bédouin qui cuisinait jusqu’à présent au feu de bois.

Conçue en Israël, cette nouvelle technologie est installée dans les villages reculés de la Cisjordanie par Amer Rabaya, un ingénieur palestinien.

Lors d’un reportage, ce dernier explique que « l’idée principale est que lorsque les déchets sont injectés dans le système, cela va fonctionner comme une sorte d’estomac. »

Le système HomeBiogas permet « d’introduire la technologie du gaz dans chaque foyer,» explique le directeur des ventes Ron Yariv.

« Les déchets sont une source d’énergie, ce qui change la donne » explique-t-il. Il ne faut plus alors les considérer en tant que tels et décider de les mettre à contribution.

Ce système vendu aux alentours des 850 euros, a déjà intégré plusieurs foyers en Israël qui souhaitent avoir une consommation écologique. Ces derniers utilisent notamment les épluchures des fruits et légumes.

Si la machine permet de fournir du gaz, elle produit également un fertilisant de qualité. Il s’agit d’un engrais pour faire pousser les plantes.

« Nous sentons que nous contribuons à rendre le monde meilleur,» explique un utilisateur du système HomeBiogas.

« Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme, » disait Antoine de Lavoisier. Cette machine tend vers cet idéal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...