Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Idan Amedi, blessé à Gaza, refuse d’allumer une torche à Yom Haatzmaout

L'artiste avait été gravement brûlé dans une explosion, le 8 janvier, alors qu'il était commandant dans le Corps de génie de combat de réserve à Gaza

Idan Amedi, chanteur-compositeur, acteur et réserviste israélien qui a été grièvement blessé lors de la guerre à Gaza lors d'une conférence de presse à l'hôpital Sheba, à Ramat Gan, le 25 janvier 2024. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Idan Amedi, chanteur-compositeur, acteur et réserviste israélien qui a été grièvement blessé lors de la guerre à Gaza lors d'une conférence de presse à l'hôpital Sheba, à Ramat Gan, le 25 janvier 2024. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’artiste israélien Idan Amedi, blessé sur le front à Gaza dans l’exercice de son devoir de réserve militaire, a refusé l’offre qui lui était faite d’allumer une torche lors de la principale cérémonie d’État qui marque le début de Yom Haatzmaout, la Journée de l’Indépendance israélienne, déclarant que d’autres méritaient d’être honorés pour l’héroïsme dont ils ont fait preuve le 7 octobre et depuis.

Amedi, un chanteur et l’un des acteurs de la série à succès « Fauda, » avait été gravement brûlé dans une explosion, le 8 janvier, alors qu’il était commandant dans le Corps de génie de combat de réserve à Gaza. Six soldats avaient trouvé la mort lors de cet incident, qui, semble-t-il, aurait été accidentellement causé par les militaires.

Amedi a expliqué qu’on lui avait proposé d’allumer une torche lors de la cérémonie sous l’étendard de « l’héroïsme israélien » mais qu’il a finalement choisi de refuser cette opportunité.

« Il n’y a pas d’honneur plus grand mais, malheureusement, je ne peux pas l’accepter cette année », a-t-il écrit sur Instagram. « Un si grand nombre de héros se sont révélés en ce Shabbat noir. Certains étaient mes soldats dans le passé, certains l’ont été dans la guerre actuelle ».

« Cette année, je vais rester chez moi et je vais rendre hommage à leur mémoire comme le feront aussi tant d’autres dans toute la nation d’Israël », a-t-il ajouté. « J’espère que peut-être, à l’avenir, j’aurais à nouveau l’honneur de pouvoir allumer une torche, grâce aux mots que j’écris et non pas en raison d’un héroïsme dont j’aurais fait preuve pendant la guerre ».

Il a continué en disant qu’il écrirait, un jour, le récit de ce qu’il a vécu sur le front, disant qu’il n’avait aucun regret suite à sa décision prise de rejoindre les soldats sur le terrain.

A sa sortie de l’hôpital, le mois dernier, il avait dit espérer qu’il pourrait reprendre son ancienne carrière de comédien et de chanteur-compositeur.

Une Commission officielle est chargée de sélectionner douze personnalités qui allumeront des torches lors de la cérémonie annuelle qui est organisée sur le mont Herzl et qui marque la transition entre Yom Hazikaron, journée de commémoration des soldats tués au combat, et Yom Haatzmaout. La cérémonie, cette année, aura lieu le 13 mai.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.