Il faut renforcer la pression sur l’Iran, dit Netanyahu à des chrétiens US
Rechercher

Il faut renforcer la pression sur l’Iran, dit Netanyahu à des chrétiens US

Le Premier ministre a expliqué lundi que l'accord sur le nucléaire iranien avait été "basé sur un mensonge", appelant l'UE à soutenir les sanctions américaines

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu fait une allocution aux médias à l'hôtel Orient de Jérusalem, le 30 mai 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu fait une allocution aux médias à l'hôtel Orient de Jérusalem, le 30 mai 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

S’exprimant via satellite à l’occasion de la conférence du groupe chrétien CUFI (Christians United for Israel) à Washington, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a expliqué lundi que l’accord sur le nucléaire iranien avait été « basé sur un mensonge ».

Il s’est entretenu avec le chef de l’organisation évangélique, John Hagee, en disant que « l’accord a toujours été basé sur un mensonge : Celui que l’Iran n’irait pas chercher l’arme nucléaire. Et nous avons exposé ce mensonge lorsque nous avons envoyé nos braves agents au coeur de Téhéran et que nous avons ramené les archives atomiques secrètes de l’Iran. Et ces dernières ont simplement montré que les Iraniens travaillaient sur le développement de la bombe atomique il y a 20 ans déjà ».

Il a ajouté, selon une retranscription fournie par le bureau de Netanyahu, que « c’était un accord terrible parce qu’il a offert à l’Iran une voie menant à l’acquisition d’un arsenal nucléaire dès lors que les restrictions sur le programme du pays en la matière seraient levées ».

« L’accord n’a pas bloqué l’avancée de l’Iran vers la bombe, mais cela l’a simplement pavée », a-t-il ajouté. « En fait, il a échoué à résoudre le seul problème qu’il était tenu de résoudre ».

« Et aujourd’hui, les autres problèmes ont empiré en levant les sanctions imposées à l’Iran et en aidant Téhéran à développer sa machine de guerre dans la région », a-t-il poursuivi. « Vous voyez, quand vous avez supprimé les sanctions, l’Iran a obtenu des milliards et des milliards – des dizaines de milliards de dollars, potentiellement des centaines de milliards de dollars- pour financer ses agressions ».

Il a salué le président Donald Trump pour son retrait de l’accord, au mois de mai 2018.

« Israël est profondément reconnaissant pour cette démarche parce qu’elle est vitale pour la sécurité israélienne, pour la sécurité de la région, pour la sécurité des Etats-Unis et pour la sécurité du monde », a-t-il ajouté.

Et il a accusé l’Iran de « tenter de riposter pour atténuer les pressions. Les Iraniens attaquent des pétroliers, ils abattent des drones américains, ils lancent des missiles à leurs voisins. Il est important de répondre à ces actions non en réduisant les pressions mais bien en les renforçant. Nous devons nous dresser dès maintenant face aux agressions iraniennes et l’Europe devrait soutenir les sanctions instituées par le président Trump. Il est certain que pour notre part, nous le faisons ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...