Imam de Philadelphie : les Juifs sont « les gens les plus infâmes »
Rechercher

Imam de Philadelphie : les Juifs sont « les gens les plus infâmes »

Abdelmohsen Abouhatab, de la société islamique Al-Aqsa, a diffusé en direct des sermons antisémites sur YouTube

Un sermon aux passages antisémites de l'imam Abdelmohsen Abouhatab, de Philadelphie, traduit et retranscrit par le MEMRI.
Un sermon aux passages antisémites de l'imam Abdelmohsen Abouhatab, de Philadelphie, traduit et retranscrit par le MEMRI.

Un imam basé à Philadelphie a prononcé un certain nombre de sermons antisémites au cours des derniers mois, qualifiant les Juifs de « personnes les plus horribles » et accusant l’ancien premier ministre Menachem Begin d’avoir ouvert le ventre d’une femme enceinte dans le cadre d’un « pari ».

S’exprimant devant des membres de la société islamique Al-Aqsa de Philadelphie à la mi-février, l’imam Abdelmohsen Abouhatab d’origine égyptienne, a accusé les médias juifs « néfastes » d’avoir poussé les gens à voir les musulmans comme des « lions oppressifs et prédateurs », a rapporté l’Institut de recherche sur les médias pour le Moyen-Orient (MEMRI), qui a obtenu un enregistrement du sermon.

« Les Juifs sont les gens les plus horribles par leurs valeurs morales, leur nature et leur violation des accords, mais quand ils vivaient à proximité des Arabes, ils ont adopté certaines de leur valeurs morales et coutumes », a ainsi déclaré l’imam.

Memri a partiellement retranscrit et diffusé des extraits de ses sermons de novembre 2018 jusqu’à février 2019.

Dans le même enregistrement, Abouhatab a déclaré que les « ennemis d’Allah faisaient maintenant librement le tour des capitales [arabes, en référence aux visites des derniers mois d’officiels israéliens] et ordonnent aux chefs [de l’État] de venir à la table de la Knesset. Ils s’assoient et complotent contre leur peuple, selon ce que les autres veulent ».

Il a ensuite affirmé que lors du massacre de Sabra et Shatila, le meurtre de réfugiés palestiniens par des phalangistes chrétiens à Beyrouth, l’ancien Premier ministre israélien Menachem Begin a pris des paris pour savoir si une femme enceinte portait un garçon ou une fille avant de lui ouvrir le ventre pour avoir la réponse.

« Souvenez-vous de Sabra et Shatila. Souvenez-vous des guerres du passé. Souvenez-vous de comment Menachem Begin, l’escroc polonais, se dressa devant une femme enceinte et fit des paris pour savoir si c’était un garçon ou une fille. Des paris alors que la femme était encore en vie ! Ensuite, il lui a ouvert le ventre, alors qu’elle était encore en vie, pour voir s’il s’agissait d’une garçon ou d’une fille. Juste comme cela. C’est arrivé. C’est arrivé », a affirmé Abouhatab.

Dans un sermon de janvier, l’imam déclarait que les médias étaient contrôlés par les Juifs, qui font croire aux gens que le « pouvoir appartient à 15 millions de personnes qui possèdent et contrôlent les richesses du monde ».

Les sermons d’Abouhatab étaient diffusés en direct sur la chaîne YouTube de la mosquée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...