Rechercher

Incendie de la synagogue d’Austin: le suspect aurait décrit l’attaque dans son journal

Le FBI accuse Franklin Barrett Sechriest, 18 ans, de vandalisme

Un incendie à l'extérieur de la Congrégation Beth Israel à Austin, au Texas, le 31 octobre 2021. (Crédit : Sapeurs Pompiers d'Austin)
Un incendie à l'extérieur de la Congrégation Beth Israel à Austin, au Texas, le 31 octobre 2021. (Crédit : Sapeurs Pompiers d'Austin)

Le FBI a inculpé un suspect déjà arrêté pour des accusations locales liées à un incendie déclenché dans une synagogue à Austin, au Texas.

Franklin Barrett Sechriest, 18 ans, a été transféré en détention fédérale lundi, a rapporté l’Austin American-Statesman. Les enquêteurs du service des incendies d’Austin l’ont arrêté la semaine dernière pour incendie criminel en lien avec un incendie survenu à la Congrégation Beth Israel le 31 octobre.

Le document d’inculpation fédéral cite des entrées présumées dans le journal manuscrit de Sechriest, dont une, le jour de l’attaque, qui disait « Chercher une cible », et une autre qui disait, après l’attaque, « J’ai mis le feu à une synagogue ».

Selon l’acte d’accusation, le journal contient des entrées et des images antisémites et racistes, ainsi qu’une liste de choses à faire, dont la lessive, la méditation et la consultation de Tinder, l’application de rencontres.

Selon une page de dons figurant sur le site Web de la synagogue, l’incendie a détruit les portes en bois sculpté de la synagogue, endommagé les vitraux du bâtiment et provoqué des dégâts dus à la fumée dans tout le sanctuaire.

Cet incendie est le dernier d’une série d’incidents antisémites dans la région d’Austin.

Le 24 octobre, des membres de la Ligue de défense des Goyim, un groupe néo-nazi, avaient accroché des bannières sur un viaduc près du centre communautaire juif local, ainsi que de plusieurs synagogues, proclamant « Vax the Jews » (Vaccinez les Juifs).

Bien que la bannière ait été retirée et la manifestation qui l’entourait dispersée par la police, une bannière identique a été accrochée à la même intersection deux jours plus tard.

À l’époque, les dirigeants du centre communautaire juif Shalom Austin avaient averti les membres de la communauté que le groupe pourrait organiser d’autres manifestations dans le secteur dans les jours à venir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...