Inscriptions antisémites sur les panneaux d’un candidat juif au Congrès US
Rechercher

Inscriptions antisémites sur les panneaux d’un candidat juif au Congrès US

Josh Eisen s'était d'abord présenté sous l'étiquette républicaine mais avait été accusé de racisme et de comportement inapproprié

Le candidat au Congrès Josh Eisen avec un panneau de campagne vandalisé à l'aide d'inscriptions antisémites (Capture d'écran : News12 via JTA)
Le candidat au Congrès Josh Eisen avec un panneau de campagne vandalisé à l'aide d'inscriptions antisémites (Capture d'écran : News12 via JTA)

JTA — Au moins une douzaine de panneaux de campagne soutenant Josh Eisen, candidat au Congrès américain, ont été vandalisés à l’aide de graffitis antisémites – au moins l’un d’entre eux tagué des mots « Nazi lover » (Amoureux des nazis, NDLR), selon News12, une chaîne locale du comté de Westchester.

« Je n’aurais jamais pensé que quelqu’un se trouve un jour dans l’obligation de porter plainte pour une chose pareille mais il faut bien comprendre que c’est inacceptable et méprisable », a dit Eisen.

Eisen se présente au Congrès sous une étiquette indépendante pour représenter le 17è district de New York, un secteur du nord de New York City qui couvre le comté de Rockland et une partie de Westchester, et qui compte une importante population juive.

Ce district démocrate solide est actuellement représenté par Nita Lowey, une politicienne juive qui prend sa retraite.

La représente démocrate de New York Nita Lowey, présidente de la puissante Commission du budget à la chambre des représentants, à Washington, le 9 avril 2019. (Crédit : AP Photo/Andrew Harnik)

Cette course au Congrès devrait être remportée par le démocrate Mondaire Jones, dont le porte-parole a déclaré à News 12 que son parti « condamne sans réserve toutes les haines » et qu’il « prend très au sérieux tous les actes d’antisémitisme ».

Eisen s’était, à l’origine, présenté sous l’étiquette républicaine mais il s’était retiré des primaires après avoir été accusé de racisme et de comportement inapproprié.

Selon des éléments d’une plainte antérieure qui avaient été rapportés par City & State New York, il avait utilisé le mot « nègre » dans des courriels et il avait écrit à l’épouse d’un adversaire qu’il l’imaginait se baignant « dans la chaude semence de Mengele », en référence au tristement célèbre médecin nazi du camp de concentration d’Auschwitz, Josef Mengele.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...