Rechercher

Instagram supprime deux hashtags antisémites

Facebook a supprimé les hashtags '#911wasdonebythejews' et 'jewsdid911' qui faisaient la promotion de la théorie du complot

Une femme tient un smartphone avec les icônes des réseaux sociaux  Facebook, Instagram, Twitter et autres à Moscou, le 23 mars 2018. (Crédit : Kirill KUDRYAVTSEV/AFP)
Une femme tient un smartphone avec les icônes des réseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter et autres à Moscou, le 23 mars 2018. (Crédit : Kirill KUDRYAVTSEV/AFP)

Instagram a supprimé deux hashtags antisémites après qu’un reportage du New York Times a révélé que le réseau social hébergeait des milliers de posts haineux.

Le site, propriété de Facebook, a supprimé « #911wasdonebythejews » et « jewsdid911 », qui faisaient tous deux la promotion de la théorie conspirationniste qui affirme que ce sont les juifs qui sont à l’origine de l’attentat du 11 septembre qui a eu lieu en 2001.

Lundi, le New York Times a fait savoir qu’il avait découvert presque 12 000 posts publiés sous le dernier hashtag. Le Times a également retrouvé d’autres hashtags antisémites se référant à l’idéologie nazie.

Même après la suppression de ces deux hashtags, les journalistes de The Atlantic et de Forbes ont expliqué qu’ils avaient pu facilement retrouver des posts antisémites sur Instagram.

Les réseaux sociaux, notamment Twitter et Facebook, ont été vivement critiqués pour ne pas avoir fait les efforts suffisants pour réprimer les contenus haineux. Facebook a fait savoir qu’il recherchait les hashtags après que le Times a fait part de leur existence au géant des réseaux sociaux.

Robert Bowers, suspect dans le meurtre de 11 fidèles dans une synagogue de Pittsburgh samedi, avait utilisé le réseau social d’extrême-droite Gab pour relayer sa haine des juifs. Le site avait été fondé en août 2016 en réponse à l’interdiction sur Twitter, de certains comptes de droite en raison de leur contenu haineux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...