Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Iran: deux actrices poursuivies pour être apparues sans voile

De plus en plus de femmes sont apparues sans voile dans la rue, notamment après le début du mouvement de contestation déclenché par la mort en détention de Mahsa Amini

Illustration : Des Iraniennes voilées de la tête aux pieds, au sanctuaire de Saint Saleh, dans le nord de Téhéran, en Iran, le 6 avril 2021. (Crédit : Vahid Salemi/AP)
Illustration : Des Iraniennes voilées de la tête aux pieds, au sanctuaire de Saint Saleh, dans le nord de Téhéran, en Iran, le 6 avril 2021. (Crédit : Vahid Salemi/AP)

Deux nouvelles actrices iraniennes vont être poursuivies devant la justice pour être apparues sans le voile obligatoire lors d’un événement public à Téhéran, quelques jours après deux autres comédiennes, a annoncé mardi un média local.

« A la suite du retrait du hijab par Afsaneh Baygan et Fatemeh Motamedarya, deux actrices de cinéma et de télévision, lors d’une cérémonie, une action en justice a été lancée contre elles et l’affaire a été transmise au parquet », a indiqué l’agence Fars, citant un communiqué de la police.

Les images des deux femmes étaient devenues virales sur les réseaux sociaux dimanche après avoir assisté à une soirée d’hommage à un célèbre acteur iranien, Atila Pesyani, organisée à Téhéran.

Le 25 avril, la police de la capitale avait déjà porté plainte contre deux autres actrices, Katayoun Riahi et Pantea Bahram, pour « avoir commis le crime de retirer le hijab en public » et « avoir publié des photos sur internet ».

La poursuite des actrices intervient après l’entrée en vigueur à la mi-avril d’un nouveau plan de la police pour durcir le contrôle du port du voile par les femmes, obligatoire depuis la Révolution islamique de 1979.

Ces derniers mois, de plus en plus de femmes sont apparues sans voile dans la rue, notamment après le début du mouvement de contestation déclenché par la mort en détention en septembre de Mahsa Amini, arrêtée pour infraction au strict code vestimentaire.

Mi-avril, les autorités avaient indiqué que plus de 150 établissements commerciaux avaient été fermés en 24 heures pour ne pas avoir respecté l’obligation du port du voile par des employées.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.