Iran : jouer contre Israël fut « le pire incident » pour Masoud Shojaei
Rechercher

Iran : jouer contre Israël fut « le pire incident » pour Masoud Shojaei

Le capitaine de l'équipe nationale iranienne de football avait été exclu pour avoir joué contre Israël, il se dit désormais "honoré" de retrouver la sélection

Masoud Shojaei (Crédit : Tasnim/CC BY-4.0/Wikipedia)
Masoud Shojaei (Crédit : Tasnim/CC BY-4.0/Wikipedia)

Le capitaine de l’équipe nationale iranienne de football, Masoud Shojaei, s’est dit « honoré » de retrouver la sélection nationale après en avoir été privé pour sa participation à un match contre une équipe israélienne l’an dernier.

Masoud Shojaei, 33 ans, et son coéquipier Ehsan Haji Safi ont tous deux été critiqués en Iran après leur apparition en août 2017 avec leur club grec du Panionios face aux Israéliens du Maccabi Tel-Aviv, en Ligue Europa.

Les deux joueurs ont été privés de sélection mais la Fédération de football a récemment autorisé le retour de la vedette Masoud Shojaei et ce dernier a participé vendredi à un match contre la Tunisie, que l’Iran a perdu 1-0 à Radès, près de Tunis.

« C’est un honneur particulier de pouvoir retourner en sélection », a déclaré la vedette iranienne dans un commentaire publié sur le site de la Fédération iranienne de football.

Il a qualifié le fait d’avoir joué contre une équipe israélienne de « pire incident » qui ait pu lui arriver dans sa vie de footballeur.

« Parfois, des choses se produisent dans votre vie que vous ne pouvez pas contrôler. Cela m’est arrivé dans ma vie sportive et à un certain stade, je me suis retrouvé hors de la sélection et c’est le pire incident », a dit Masoud Shojaei.

Téhéran estime que participer à une rencontre sportive contre des athlètes israéliens équivaut à une reconnaissance de l’Etat hébreu et à un abandon de la cause palestinienne.

Lors d’une conférence de presse avant le match contre la Tunisie, Shojaei s’était dit « très heureux d’être membre de cette équipe, même si la liste finale (pour la Coupe du Monde en Russie) n’a pas encore été annoncée ».

L’Iran ne peut pas admettre officiellement qu’il interdit aux joueurs d’apparaître contre les Israéliens, des règles internationales strictes interdisant l’ingérence politique dans le sport.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...