Iran : l’accord est un pas dans une direction « très très dangereuse »
Rechercher

Iran : l’accord est un pas dans une direction « très très dangereuse »

Le porte parole du Premier ministre, Mark Regev, estime que le "seul objectif" de l'Iran est de se doter de l'arme nucléaire

Le porte-parole du Premier ministre, Mark Regev (Crédit : Capture d'écran YouTube/CNN)
Le porte-parole du Premier ministre, Mark Regev (Crédit : Capture d'écran YouTube/CNN)

L’accord-cadre conclu jeudi entre l’Iran et les grandes puissances sur le programme nucléaire de Téhéran est une étape dans une direction « très dangereuse », a déclaré vendredi le porte-parole du Premier ministre israélien.

« L’accord-cadre est un pas dans une direction très très dangereuse », a déclaré Mark Regev à quelques journalistes, estimant que le « seul objectif » de l’Iran était de se doter de la bombe atomique.

« Non seulement il (l’accord) laisse à l’Iran une infrastructure nucléaire étendue, mais il ne conduit pas à la fermeture d’une seule installation nucléaire iranienne, il autorise l’Iran à garder des milliers de centrifugeuses [6 000 restent opérationnelles, 3 000 sont suffisantes] pour continuer à enrichir de l’uranium (…) et il permet à l’Iran de poursuivre la recherche et le développement afin de construire de nouvelles centrifugeuses plus performantes », a-t-il déploré.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a dit dans la nuit de jeudi à vendredi au président américain Barack Obama que l’accord sur le nucléaire iranien menaçait la survie d’Israël, va mener vendredi des consultations de sécurité, ont indiqué ses services.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...