Iran, pacte de défense et annexion au menu de l’entrevue Netanyahu/Pompeo
Rechercher

Iran, pacte de défense et annexion au menu de l’entrevue Netanyahu/Pompeo

Le Premier ministre rencontrera aussi le ministre des Affaires étrangères portugais

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (à gauche), et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo, (au centre), s'adressent aux journalistes en marge d'une conférence internationale sur le Moyen Orient à Varsovie, en Pologne, le 14 février 2019. (AP/Czarek Sokolowski)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (à gauche), et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo, (au centre), s'adressent aux journalistes en marge d'une conférence internationale sur le Moyen Orient à Varsovie, en Pologne, le 14 février 2019. (AP/Czarek Sokolowski)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu se rend au Portugal mercredi pour un voyage de deux jours afin de discuter avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo de l’Iran et des projets controversés d’annexion de la Cisjordanie.

À Lisbonne, M. Netanyahu devrait également rencontrer le Premier ministre portugais Antonio Costa et son ministre des Affaires étrangères Augusto Santos Silva.

Au centre du voyage de Netanyahu se trouve un dîner de travail planifié avec Pompeo, un fervent partisan d’Israël et l’un des principaux artisans de la campagne de pression maximale de Washington contre l’Iran, qui prévoit des sanctions économiques sévères.

S’adressant aux journalistes avant le décollage, Netanyahu a déclaré que la conversation avec Pompeo se « concentrerait d’abord sur l’Iran, et deux autres questions : le pacte de défense avec les États-Unis que je cherche à promouvoir, ainsi qu’une future reconnaissance américaine de la souveraineté d’Israël sur la vallée du Jourdain. Ce sont des questions très importantes, nous les traitons tout le temps. Et il y a aussi d’autres questions, que je ne détaillerai pas maintenant. »

Les discussions devraient porter sur les efforts du régime iranien pour s’établir militairement en Syrie, ainsi que sur ses violations croissantes de l’accord nucléaire de 2015, notamment sa récente décision de reprendre l’enrichissement de l’uranium à l’installation nucléaire de Fordo.

Pompeo et Netanyahu se sont rencontrés pour la dernière fois en octobre à Jérusalem. Selon certaines informations, le Premier ministre avait initialement prévu de rencontrer Pompeo à Londres, où les dirigeants du monde, dont le président américain Donald Trump, se réunissent cette semaine pour un sommet de l’OTAN.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo rend visite au Premier ministre Benjamin Netanyahu à l’occasion d’un entretien avec le Premier ministre le 18 octobre 2019. À gauche, l’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman. (Amos Ben Gershom / GPO)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...