Israël a laissé des avions de chasse égyptiens pénétrer son espace aérien
Rechercher

Israël a laissé des avions de chasse égyptiens pénétrer son espace aérien

Pour la première fois depuis la guerre de 1973, des engins ont brièvement franchi la frontière lors de plusieurs raids contre l'Etat islamique

Un F-16 de l'armée de l'air égyptienne (Capture d'écran YouTube)
Un F-16 de l'armée de l'air égyptienne (Capture d'écran YouTube)

Des avions de chasse égyptiens ont pénétré à plusieurs reprises l’espace aérien israélien ces derniers mois lors de raids contre des groupes affiliés à l’État islamique dans la péninsule du Sinaï.
 
Les violations de l’espace aérien ont été brèves et n’ont pas provoqué de réaction de la part de l’armée israélienne.

Selon le site Ynet les incidents sont les premières occurences connues depuis la guerre de Kippour de 1973, où des avions de chasse égyptiens avaient survolé Israël.

Le mois dernier, soulignant le potentiel d’une erreur de calcul dans de telles circonstances, deux jets F-16 turcs ont abattu un avion russe qui selon Ankara aurait violé son espace aérien, et ont ainsi déclenché une grave crise entre les deux pays.

חשיפה: מטוסי קרב מצריים חדרו לישראל http://bit.ly/1P5CXP5

Posted by ynet on Tuesday, 15 December 2015

L’Egypte opère beaucoup contre les groupes affiliés à l’Etat islamique dans le Sinaï depuis quelques mois, alors que les djihadistes attaquent de plus en plus de cibles tant militaires que civiles dans la région.

L’insurrection a augmenté depuis le soulèvement populaire de 2011 contre l’autocrate de longue date Hosni Moubarak.

Après que l’armée ait renversé son successeur, Mohammed Morsi, en juillet 2013, les attaques ont connu une hausse.

Du groupe de la ‘Province du Sinaï’ de l’État islamique ont été lancées des dizaines d’attaques contre des soldats égyptiens. En octobre dernier le groupe a déclaré qu’il avait introduit en contrebande et fait exploser une bombe à bord d’un avion russe quittant la péninsule, tuant les 224 passagers à bord.

À la lumière de la menace posée par l’EI, Israël a autorisé l’Egypte à mobiliser un grand nombre de soldats dans la région, dans un écart convenu par rapport à l’accord de paix israélo-égyptien de 1979 qui stipule que la péninsule doit rester démilitarisée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...