Israël a rappelé son ambassadeur en Égypte, confirme le Shin Bet
Rechercher

Israël a rappelé son ambassadeur en Égypte, confirme le Shin Bet

Selon un journal britannique, Israël aurait des inquiétudes vis-à-vis de la sécurité du représentant

Le nouvel ambassadeur d'Israël en Egypte, David Govrin, devant sa maison de Mevaseret Zion, près de Jérusalem, le 5 juin 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Le nouvel ambassadeur d'Israël en Egypte, David Govrin, devant sa maison de Mevaseret Zion, près de Jérusalem, le 5 juin 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Israël a discrètement rappelé son ambassadeur en Égypte à la fin de l’année 2016, pour des questions de sécurité, selon un journal britannique.

Selon le Telegraph, David Govrin est désormais installé à Jérusalem, mais le gouvernement espère le renvoyer au Caire dans un futur proche.

Le ministère des Affaires étrangères à Jérusalem n’avait pas souhaité répondre aux questions du Times of Israel à ce sujet.

Néanmoins, les services de sécurité du Shin Bet ont ensuite confirmé l’article paru dans les médias britanniques. L’ambassadeur d’Israël en Égypte et son équipe ont effectivement été rapatriées et sont actuellement à Jérusalem.

Leur sécurité était une source d’inquiétude.

« Pour des raisons de sécurité, le retour du Caire de l’équipe de l’ambassade israélienne n’a pas été communiqué », a affirmé l’agence de sécurité dans une déclaration, sans fournir davantage de précisions.

Plusieurs attaques ont récemment secoué l’Egypte, dont un attentat contre une église dans le centre du Caire qui a fait 26 morts en décembre

Israël a ouvert en septembre 2015 une nouvelle ambassade au Caire, quatre ans après de violentes manifestations devant sa représentation diplomatique qui avaient mené à l’évacuation de son personnel.

L’Egypte est devenue en 1979 le premier pays arabe (et l’un des deux seuls à ce jour avec la Jordanie) à avoir signé un accord de paix avec Israël. Les relations entre les deux pays ont touché le fond après la chute du président Hosni Moubarak quand une foule de manifestants a pris d’assaut l’ambassade d’Israël, le 9 septembre 2011.

Des responsables israéliens affirment régulièrement que la coopération en termes de sécurité est au beau fixe depuis l’arrivée au pouvoir d’Abdel Fattah al-Sissi, artisan de la destitution à l’été 2013 du président islamiste Mohamed Morsi.

David Govrin avait présenté en août 2016 ses lettres de créance au président Abdel Fattah al-Sissi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...