Israël allège les restrictions pour les Palestiniens durant le ramadan
Rechercher

Israël allège les restrictions pour les Palestiniens durant le ramadan

Parmi les allègements sans précédent, il y aura l'autorisation aux Musulmans de Cisjordanie de prier sur le mont du Temple

La mosquée d'Al-Aqsa sur le mont du Temple, à Jérusalem. (Crédit : AFP)
La mosquée d'Al-Aqsa sur le mont du Temple, à Jérusalem. (Crédit : AFP)

Israël va alléger les restrictions imposées aux Palestiniens de Cisjordanie et de la bande Gaza à l’occasion du mois de ramadan qui débute mercredi ou jeudi, des mesures présentées comme sans précédent.

« Pour la première fois, des fidèles musulmans (de Cisjordanie) vont être autorisés à venir en autobus prier » sur le mont du Temple, dans la Vieille Ville de Jérusalem, a précisé mardi un communiqué du ministère de la Défense.

Parmi les autres mesures figurent des visites familiales en Israël de Palestiniens de Cisjordanie. Cinq cents Palestiniens de Cisjordanie seront autorisés à prendre l’avion pour l’étranger à l’aéroport israélien Ben Gurion près de Tel Aviv et 500 visites familiales d’habitants de Cisjordanie dans la bande de Gaza pourront avoir lieu.

Par ailleurs, 200 visites familiales d’habitants de Gaza en Cisjordanie seront autorisées et 800 résidents de la bande de Gaza pourront aller prier sur le site, tandis que 300 Palestiniens qui résident à l’étranger pourront se rendre dans la bande de Gaza via Israël, a ajouté le communiqué.

« Ces allégements ont été décidés à la suite de la coopération sécuritaire entre Israël et l’Autorité palestinienne et du calme relatif qui règne », a précisé à l’AFP, une porte-parole du ministère de la Défense.

Chaque année, les autorités militaires israéliennes allègent les restrictions à la liberté de circulation des Palestiniens durant le mois de ramadan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...