Israël approuve un plan de réduction des émissions des gaz à effet de serre
Rechercher

Israël approuve un plan de réduction des émissions des gaz à effet de serre

Le plan accorde 800 M NIS pour améliorer l’efficacité énergétique dans le cadre des engagements contre le changement climatique

Réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem, le 26 mai 2015. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)
Réunion hebdomadaire du cabinet dans les bureaux du Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem, le 26 mai 2015. (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)

Le gouvernement israélien a approuvé un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Le projet adopté dimanche par un vote unanime du cabinet devrait économiser 8 milliards de dollars à l’économie israélienne, a déclaré le gouvernement.

Il fait partie des efforts auxquels Israël s’est engagé l’année dernière pendant la conférence sur le changement climatique des Nations unies (COP21) à Paris.

Dans le cadre de ce plan, Israël allouera 500 millions de shekels (environ 119 millions d’euros) de garanties de prêts sur 10 ans pour des programmes augmentant l’efficacité énergétique et 300 millions de shekels (environ 71,4 millions d’euros) en financements pour des projets qui conduiront l’efficacité énergétique dans l’industrie, le commerce et les gouvernements locaux.

Le gouvernement s’est également engagé à examiner d’autres moyens de réduction des émissions de gaz à effet de serre, comme la baisse de l’utilisation de charbon et le passage au gaz naturel, ainsi que l’aide au développement des industries technologies propres israéliennes et la mise en place d’incitations fiscales pour encourager l’utilisation des énergies renouvelables et la promotion de la construction de bâtiments verts.

« Nous espérons que le plan que nous approuvons aujourd’hui mènera tout d’abord à une réduction des maladies causées par la pollution, et conduira en plus à une meilleure efficacité et à des économies », a déclaré dans un communiqué Moshe Kahlon, ministre des Finances.

« Nous comptons continuer à investir les ressources nécessaires pour poursuivre la réduction de la pollution de l’air et des émissions de gaz à effet de serre en Israël. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...