Israël change le statut de 2 soldats dont les corps sont détenus par le Hamas
Rechercher

Israël change le statut de 2 soldats dont les corps sont détenus par le Hamas

Hadar Goldin et Oron Shaul, qui sont tombés lors du conflit de 2014 à Gaza, sont maintenant définis comme soldats tombés avec « statut des prisonniers disparus »

Vendredi, le ministère de la Défense a informé les familles des deux soldats de Tsahal tués à Gaza en 2014 et dont le corps n’a pas été récupéré qu’ils seront classés comme « soldats tombés au combat avec le statut de prisonniers disparus ». Le lieutenant Hadar Goldin et le sergent Oron Shaul étaient auparavant classés comme « soldats tombés au combat, dont le lieu de sépulture est inconnu ».

Les dépouilles des deux soldats sont détenues par le groupe terroriste Hamas, qui gouverne la bande de Gaza.

La décision du ministère a été prise suite à une demande de la famille Goldin, qui a fait valoir que la classification précédente avait envoyé le signal qu’Israël considérait le cas de Hadar comme clos, même si son corps n’avait pas encore été récupéré, a rapporté le site d’informations Ynet.

Selon le rapport, la nouvelle définition est destinée à envoyer le message qu’Israël fera tout ce qui est en son pouvoir pour assurer le retour des deux corps.

Goldin, un officier de la brigade Givati, a été tué le 1er août 2014, près de Rafah, lors d’une opération pour trouver et détruire les tunnels du Hamas. Shaul a été tué le 20 juillet, 2014, tout comme six autres soldats, lorsque son transporteur blindé a été frappé dans le quartier de Gaza-est de Shejaiya.

Leah et Simcha Goldin se sont lancés dans une campagne incessante pour retrouver le corps de leur fils, Hadar. Il a été capturé et tué pendant un affrontement dans le sud de la bande de Gaza le 1er août 2014. (Crédit : JTA/Ben Sales)
Leah et Simcha Goldin se sont lancés dans une campagne incessante pour retrouver le corps de leur fils, Hadar. Il a été capturé et tué pendant un affrontement dans le sud de la bande de Gaza le 1er août 2014. (Crédit : JTA/Ben Sales)

Lundi, le père de Hadar Goldin, Simcha, a exhorté le gouvernement israélien à suspendre l’aide humanitaire à Gaza jusqu’à ce que les deux corps soient rendus.

« Toute l’aide humanitaire qui soulage les souffrances des civils gazaouis et le traitement de tous les responsables du Hamas qui sont assis dans nos prisons devraient être subordonnés au retour et à l’enterrement de nos fils en Israël », a déclaré Simcha Goldin, selon Ynet.

« Il y a une obligation de rendre chaque soldat de Tsahal à la terre d’Israël, de le libérer ou de l’enterrer dans le sol national. Ceci est l’obligation du public, c’est l’obligation de l’armée, c’est l’obligation de la défense », a déclaré Goldin lors de l’inauguration d’un monument pour le sergeant Dor Chaim Nini, 20 ans, soldat de la brigade Givati tué par des tirs du Hezbollah à la frontière nord, en janvier 2015.

« L’ensemble de la nation d’Israël attend le retour des soldats tombés afin qu’ils puissent reposer en Israël », a ajouté Simcha Goldin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...