Israël dévoile un Dôme de fer portatif au Salon du Bourget
Rechercher

Israël dévoile un Dôme de fer portatif au Salon du Bourget

La société Rafael explique que son nouveau I-Dome est une solution "tout-en-un" qui tient à l'arrière d'un camion

Le I-Dome, une version portative du Döme de fer, par la société Rafael. (Crédit : Treizième chaîne/Rafael)
Le I-Dome, une version portative du Döme de fer, par la société Rafael. (Crédit : Treizième chaîne/Rafael)

La société israélienne d’aérospatiale Rafael a dévoilé un Dôme de fer portatif, le système de défense aérienne israélien, qui promet aux troupes déployées la même protection que le système d’origine, conçu pour protéger la population civile.

Le I-Dome, conçu pour protéger les troupes des roquettes, des obus de mortiers et des attaques de drones, fait partie des nouveaux systèmes d’armement présentés cette semaine au Salon du Bourget.

Ce modèle réduit de batterie tient à l’arrière d’un pick-up, ce qui le rend facilement transportable. Sa cartouche contient 10 intercepteurs, au lieu des 20 placés dans la version originale.

« En gros, nous plaçons un lanceur de missile, un radar et système de contrôle dans le coffre d’une voiture », a résumé le PDG de Rafael Pini Yungman au micro de la Treizième chaîne, depuis Paris. « Cette variante offre la même protection qu’une batterie du Dôme de fer. »

« Le I-Dome est un système tout-en-un », a-t-dit dit.

Des soldats israéliens montent la garde à côté d’une batterie de défense antimissile Dôme de fer dans le centre d’Israël, le 14 novembre 2017. (AFP/Jack Guez)

Le Dôme de fer, conçu par Rafael, est régulièrement utilisé en Israël depuis 2011 pour protéger les civils des tirs de roquettes émanant de la bande de Gaza. Il a notamment servi durant l’opération Bordure Protectrice, en 2014. Lors d’un récent tir de barrage, près de 700 roquettes et obus de mortiers ont été lancés sur Israël depuis la bande de Gaza, et l’armée a indiqué que le Dôme de fer avait intercepté 86 % des projectiles qui se dirigeaient vers des régions peuplées, comme lors d’autres épisodes d’intenses violences.

Au début de l’année, le ministère de la Défense et le département d’Etat américain ont annoncé que l’armée américaine allait acheter deux batteries du Dôme de fer pour protéger les troupes américaines déployées des menaces aériennes.

Les projets de déploiement des batteries du Dôme de fer l’an prochain sont la première étape d’un plan d’1,7 milliard de dollars visant à fournir aux troupes américaines une protection face aux missiles de croisière et d’explorer l’adoption de composants du Dôme de fer afin de les utiliser dans des systèmes de défense aérienne et antimissile américains.

Une photo prise depuis le village du sud de Netiv Haasara montre des missiles tirés par le système de défense aérienne israélien Dôme de fer interceptant des roquettes tirées depuis la bande de Gaza, le 4 mai 2019. (Thomas Coex/AFP)

Cette décision a fait suite à un examen interne mené par l’armée américaine sur ses besoins en défense face aux missiles de courte portée, pour évaluer si le Dôme de fer ou un système américain ou norvégien était le plus à même de répondre à ce besoin, face à la menace russe ou chinoise.
Les Etats-Unis ont fini par décider d’acheter le Dôme de fer auprès de Rafael, qui s’est engagé à livrer les batteries en 2020, trois ans avant la fin prévue du projet norvégien.

Selon la Treizième chaîne, l’armée américaine serait également intéressée pour acheter plusieurs batteries portables I-Dome.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...