Israël dit avoir découvert un quatrième tunnel du Hezbollah libanais
Rechercher

Israël dit avoir découvert un quatrième tunnel du Hezbollah libanais

Benjamin Netanyahu a déclaré que la Force intérimaire de l'ONU devait "se montrer plus ferme, plus vigoureuse"

Les militaires israéliens creusent le sol au sud de la frontière avec le Liban pour découvrir des tunnels d'attaques du Hezbollah qui entrent sur le territoire israélien, le 5 décembre 2018 (Crédit : Armée israélienne)
Les militaires israéliens creusent le sol au sud de la frontière avec le Liban pour découvrir des tunnels d'attaques du Hezbollah qui entrent sur le territoire israélien, le 5 décembre 2018 (Crédit : Armée israélienne)

L’armée israélienne a annoncé dimanche avoir découvert un nouveau tunnel du Hezbollah infiltrant le territoire israélien, le quatrième depuis le début d’une opération lancée début décembre pour détruire des « tunnels d’attaque » du mouvement terroriste chiite libanais.

Ces tunnels sont un moyen pour les combattants du Hezbollah, soutenu par l’Iran, de s’infiltrer sur son territoire en cas de guerre.

L’armée n’a pas précisé la localisation exacte du tunnel, soulignant cependant dans un communiqué qu’il ne présentait pas de « menace imminente » pour les habitants israéliens des alentours.

Comme avec les trois tunnels découverts précédemment, l’armée a indiqué avoir disposé des engins explosifs à l’intérieur du tunnel, prévenant que quiconque y entrait du côté libanais se mettait en danger.

L’armée israélienne a lancé le 4 décembre une opération pour détruire ces tunnels souterrains construite par le groupe terroriste chiite libanais.

Israël a combattu le Hezbollah lors de la guerre de 2006, qui s’est soldée par un cessez-le-feu négocié par l’ONU.

Le Hezbollah est le seul mouvement au Liban à ne pas avoir désarmé après la guerre civile qui a ravagé ce pays de 1975 à 1990.

Au cours des dernières années, l’armée israélienne a frappé à plusieurs reprises des convois d’armes destinés au Hezbollah ainsi que des intérêts iraniens dans la Syrie en guerre depuis 2011.

« Le gouvernement libanais est tenu responsable des tunnels d’attaque creusés depuis le territoire libanais », a estimé l’armée dans son communiqué publié dimanche.

Elle a souligné que ces tunnels constituaient « une autre violation claire de la résolution 1701 de l’ONU (qui a mis fin à la guerre de 2006) et de la souveraineté israélienne ».

Mercredi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que la Force intérimaire de l’ONU (Finul) devait « se montrer plus ferme, plus vigoureuse ».

La Finul a certifié l’existence de deux des tunnels découverts par Israël jusqu’ici.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...