Israël en finale de l’Eurovision pour la première fois en 5 ans
Rechercher

Israël en finale de l’Eurovision pour la première fois en 5 ans

L’adolescent franco-israélien, Nadav Guedj, interprétera ‘Golden Boy’ au concours de chant à Vienne samedi

Nadav Guedj lors des demi-finales de l'Eurovision le 21 mai 2015. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Nadav Guedj lors des demi-finales de l'Eurovision le 21 mai 2015. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Pour la première fois en cinq ans, Israël s’est qualifié pour la finale de l’Eurovision qui aura lieu à Vienne samedi.

Le représentant d’Israël de cette année au concours européen de la chanson est l’adolescent de 16 ans, Nadav Guedj, a interprété sa chanson pop « Golden Boy » devant un public plutôt exubérant lors des demi-finales, jeudi soir. Guedj est le gagnant de la deuxième saison de l’émission de télé réalité israélienne « The Next Star ».

La chanson est sortie en mars et est chantée entièrement en anglais.

Israël fait partie des 20 qualifiés pour le concours international et se disputera la première place contre des pays tels que l’Australie, l’Azerbaïdjan, la Pologne, la Lettonie et le Monténégro.

Israël n’avait plus réussi à se qualifier pour les phases finales depuis 2010, mais participe encore chaque année en dépit de sa mauvaise cote dans un concours qui est apparemment lié à la géopolitique.

Au cours des dernières années, les artistes israéliens avaient également grandes de plus grandes inquiétudes que la peur d’être snobés.

Le Jewish Chronicle a rapporté que la chanteuse israélienne Moran Mazor était sous une garde rapprochée quand elle a interprété la chanson d’Israël à l’Eurovision à Malmö en août 2013, et les journalistes israéliens qui sont allés à couvrir le concours ont aussi été menacés, selon Haaretz.

Cette année Ilan Mor, l’ambassadeur d’Israël à la Hongrie, a protesté contre la chanson présentée par la Hongrie lors du concours, qui contient un texte affiché sur un écran derrière la chanteuse qui critique la campagne militaire de l’été dernier à Gaza et accuse Israël d’avoir tué des centaines d’enfants palestiniens pendant l’opération.

Un haut responsable de l’autorité de la radiodiffusion de la Hongrie a répondu à Mor que les règles de l’Eurovision interdisant un contenu politique seraient respectées et que la phrase sur l’opération Bordure protectrice serait effacée, a indiqué le site Web du Congrès juif européen en mars.

Israël a participé pour la première fois à l’Eurovision en 1973 et a remporté le concours à trois reprises – la première en 1978 avec de Izhar Cohen et « A-ba-ni-bi » ; puis en 1979 avec « Hallelujah », interprétée par Gali Atari ; et en 1998 avec de Dana International et « Diva ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...