Israël et le Hamas « échangent des messages de calme » sur Gaza
Rechercher

Israël et le Hamas « échangent des messages de calme » sur Gaza

Les deux parties cherchent à souligner qu’elles veulent pas que les tensions autour des tunnels de terreur virent à une escalade et en conflit ouvert

La bande de Gaza (Crédit : Courtesy Yad L'shiryon)
La bande de Gaza (Crédit : Courtesy Yad L'shiryon)

Israël et le Hamas ont échangé des messages de calme ces derniers jours, assurant l’un et l’autre qu’ils ne sont pas intéressés pour un conflit direct, ont annoncé les médias hébreux vendredi.

Les messages ont été transmis à travers la Turquie et le Qatar, entre autres pays.

Des officiels de sécurité ont déclaré à Ynet que des officiels israéliens de la sécurité étaient préoccupés que les tensions croissantes, des deux côtés de la frontière, au sujet des nouveaux efforts du Hamas de construction de tunnels sous la frontière de Gaza, pourraient faire croire au groupe terroriste qu’un assaut israélien était imminent. Cela pourait alors inciter le Hamas à mener une attaque préventive contre Israël.

Un officiel du Hamas a déclaré jeudi au Times of Israel que le Hamas ne veut pas la guerre et est impliqué pour maintenir le cessez-le-feu fragile avec Israël.

Malgré les récentes déclarations du Hamas que ses tunnels pourraient atteindre le territoire israélien et qu’il se prépare à lancer des attaques terroristes de « haute qualité » contre des Israéliens en Cisjordanie, l’officiel a déclaré, en s’exprimant sous condition d’anonymat : « Notre position est claire : nous ne voulons pas une escalade [de la violence] et nous ne voulons pas la guerre ».

« Nous n’avons aucune intention actuellement ou dans le futur de commencer une guerre, et de notre perspective, cette option n’est pas sur la table », a déclaré l’officiel en invitant Israël à répondre avec mesure à la rhétorique récente du Hamas.

Dimanche dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis de frapper Gaza plus fort que lors de la guerre de 2014 contre les combattants basés à Gaza, dans le climat d’une pression croissante du public après des informations sur l’augmentation du nombre de tunnels construits de Gaza vers Israël.

« Au cas où nous serions attaqués depuis les tunnels de la bande de Gaza, nous réagirons avec force contre le Hamas, et avec beaucoup plus de force que l’opération Bordure protectrice », a déclaré Netanyahu à une conférence de diplomates israéliens, faisant référence à la guerre de 50 jours dans le bande de Gaza en 2014.

Des officiels de l’armée et des résidents du sud ont exprimé leurs préoccupations ces derniers jours que le Hamas ne reconstruise ses passages souterrains, utilisés pour attaquer israël, qui ont été détruits lors de la guerre de 2014. Quelques résidents ont expliqué entendre des bruits de creusement, mais les vérifications de l’armée israélienne n’ont pas trouvé des tunnels récents.

La semaine dernière, on a vu l’effondrement de trois tunnels séparés dans la bande de gaza, selon des informations palestiniennes, entraînant la mort de plusieurs personnes.

Avi Issacharoff a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...