Israël fustige un diplomate équatorien pour un discours incendiaire à l’ONU
Rechercher

Israël fustige un diplomate équatorien pour un discours incendiaire à l’ONU

L’ambassadeur de l’Equateur à l’ONU a comparé les politiques israéliennes à l’égard des Palestiniens aux crimes nazis

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Horacio Sevilla Borja, ambassadeur de l'Equateur auprès des Nations unies, en 2012. (Crédit : capture d'écran YouTube/Francisco das Chagas Leite Filho)
Horacio Sevilla Borja, ambassadeur de l'Equateur auprès des Nations unies, en 2012. (Crédit : capture d'écran YouTube/Francisco das Chagas Leite Filho)

Le ministère des Affaires étrangères a convoqué dimanche un diplomate équatorien pour se plaindre d’un discours dans lequel l’ambassadeur auprès des Nations unies de l’Equateur a semblé comparer la politique israélienne à l’égard des Palestiniens aux crimes nazis.

Horacio Sevilla Borja a prononcé ce discours incendiaire pendant une session d’hommage au dirigeant cubain décédé Fidel Castro.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui détient également le portefeuille des Affaires étrangères, a ordonné à Modi Ephraim, le directeur général adjoint du ministère pour l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale, de convoquer le troisième secrétaire de l’ambassade équatorienne, Enrique Ponce, pour une « réunion urgente ».

Ephraim a dit au diplomate que Jérusalem « s’oppose fortement » au discours de Sevilla, « qui est empli d’erreurs et de distorsions historiques ».

Israël a demandé des « clarifications » à l’Equateur, a dit Ephraim à Ponce, qui a promis de rapporter immédiatement le sujet à son bureau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...