Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Israël-Hamas : Macron pense que la France a eu une « réponse cohérente » et « juste »

"Je crois qu'elle correspond à notre histoire diplomatique", ainsi qu'à "nos valeurs (et) à nos intérêts," a dit le président français

Le président français Emmanuel Macron lors d'un événement au sommet du climat de la COP28, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 2 décembre 2023. (Crédit : AP Photo/Peter Dejong)
Le président français Emmanuel Macron lors d'un événement au sommet du climat de la COP28, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 2 décembre 2023. (Crédit : AP Photo/Peter Dejong)

Le président Emmanuel Macron a de nouveau critiqué Israël dans sa guerre contre les terroristes du Hamas et réitéré son appel à une trêve « conduisant à un cessez le feu pour des raisons humanitaires ».

« Les semaines passant, on ne peut pas laisser s’installer l’idée que lutter efficacement contre le terrorisme serait de tout raser à Gaza ou d’attaquer de manière indistincte les populations civiles et de faire des victimes civiles », a affirmé le chef de l’Etat sur la chaîne France 5.

« C’est pourquoi, tout en reconnaissant le droit d’Israël à se protéger tout en luttant contre le terrorisme, nous revendiquons la protection de ces personnes et une trêve conduisant à un cessez le feu pour des raisons humanitaires », a-t-il ajouté.

Le président français a demandé aux Israéliens de « cesser cette réponse parce qu’elle n’est pas adaptée, parce que toutes les vies se valent et qu’on les défend ».

Macron n’a pas précisé que le Hamas était largement accusé d’opérer depuis des infrastructures civiles.

Il a défendu la « réponse cohérente » et « juste » que porte la France, tout en précisant qu’elle « ne fait plaisir à aucun camp ». « Je crois qu’elle correspond à notre histoire diplomatique », ainsi qu’à « nos valeurs (et) à nos intérêts ».

Israël a déclaré la guerre au Hamas en riposte à l’attaque sans précédent menée le 7 octobre par le mouvement islamiste sur son sol, qui a fait environ 1 140 morts, en majorité des civils, selon un décompte de l’AFP basé sur les derniers chiffres officiels israéliens.

Selon le Hamas, l’offensive israélienne à Gaza a fait 20 000 morts. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables. Ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, ainsi que les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.