Israël indique que l’Arménie va ouvrir une ambassade dans le pays
Rechercher

Israël indique que l’Arménie va ouvrir une ambassade dans le pays

Le ministre des Affaires étrangères applaudit le geste "important" d'Erevan, mais une chaîne de télévision israélienne indique que les choses sont loin d'être conclues

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Benjamin Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères arménien, Edward Nalbandian, à Jérusalem, le 7 novembre 2017. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)
Benjamin Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères arménien, Edward Nalbandian, à Jérusalem, le 7 novembre 2017. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

L’Arménie a décidé d’ouvrir une ambassade à Tel Aviv dans un futur proche, a annoncé jeudi le ministère israélien des Affaires étrangères.

La mission devrait ouvrir « le plus tôt possible », d’après le ministère, idéalement entre la fin 2019 et début 2020.

« Cette décision reflète les progrès significatifs dans les relations bilatérales entre les deux États depuis un an », estime le ministère dans un communiqué.

« L’ouverture de cette ambassade est un chapitre nouveau et important dans nos relations bilatérales, et nous sommes certains que cela renforcera davantage l’amitié entre nos deux peuples et la coopération dans tous les domaines entre nos deux États ».

Le ministre des Affaires étrangères, Yisrael Katz, a applaudi l’intention déclarée de l’Arménie qu’il décrit comme « une étape significative » dans les relations entre les deux pays, soulignant qu’il s’agirait là de la 90e ambassade étrangère en Israël. « Cela est certainement un signe de l’importance croissante d’Israël dans le monde. Nous continuerons à œuvrer pour le renforcement des relations internationales du pays », a-t-il fait savoir.

Cependant, des sources à Erevan, la capitale arménienne, ont fait savoir que le pays ne faisait que réfléchir à la possibilité, d’après la chaîne publique israélienne Kan.

« L’ambassade, si elle ouvre, sera située à Tel Aviv, pas à Jérusalem », a indiqué la source dont les propos ont été relayés par la chaîne.

La communauté arménienne de Jérusalem manifeste devant la Knesset après le récent accord diplomatique entre le gouvernement israélien et la Turquie, pour demander que l’Etat d’Israël reconnaisse le génocide arménien, le 5 juillet 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Les relations diplomatiques entre les deux pays ont démarré en avril 1992. En 2017 , Israël a nommé un ambassadeur non résident en Arménie, Eliyahu Yerushalmi, qui habite à Jérusalem.

Les liens entre Jérusalem et Erevan sont solides, malgré le refus constant de l’État juif de reconnaître le génocide arménien, perpétré par les Turcs à l’ère ottomane il y a un siècle.

Le gouvernement arménien n’a pas commenté l’information dans l’immédiat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...