Israël interdit l’entrée d’un Britannique pro-BDS
Rechercher

Israël interdit l’entrée d’un Britannique pro-BDS

Hugh Lanning, directeur de l'organisation Palestine Solidarity Campaign, a été refoulé dimanche soir à son arrivée à l'aéroport de Tel Aviv et renvoyé vers Londres lundi matin

Hugh Lanning, militant britannique propalestinien. (Crédit : capture d'écran)
Hugh Lanning, militant britannique propalestinien. (Crédit : capture d'écran)

Israël a interdit l’entrée de son territoire à un Britannique pro-palestinien qui milite en faveur du boycott d’Israël, a indiqué lundi une porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Hugh Lanning, directeur de l’organisation Palestine Solidarity Campaign, a été refoulé dimanche soir à son arrivée à l’aéroport de Tel Aviv et renvoyé vers Londres lundi matin, a dit la porte-parole de l’Autorité de la population du ministère de l’Intérieur, Sabin Hadad.

« L’organisation dirigée par M. Lanning est l’une des plus importantes œuvrant à la délégitimation d’Israël et à la campagne BDS [Boycott, Désinvestissement et Sanctions] en Grande-Bretagne, et une des plus influentes en Europe », indiquent les ministères de l’Intérieur et des Affaires stratégiques dans un communiqué commun.

Lanning y est aussi accusé d’avoir « maintenu des liens avec des dirigeants du Hamas », mouvement terroriste palestinien au pouvoir dans la bande de Gaza et grand ennemi d’Israël, et aurait notamment rencontré Ismail Haniyeh en 2012.

« Ceux qui agissent contre Israël doivent comprendre que la réalité a changé », a déclaré Gilad Erdan, ministre des Affaires stratégiques. « Aucun pays sain d’esprit n’accorderait l’entrée à des personnages pro-BDS centraux qui veulent lui nuire et l’isoler. »

Le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri à la Knesset, le 7 novembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri à la Knesset, le 7 novembre 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a déclaré qu’Israël suivait une « politique déterminée qui ne tournera plus les yeux devant les militants qui veulent compromettre son existence. »

L’ambassade israélienne à Londres, dans un communiqué cité par Jewish News, a souligné le soutien de l’organisation de Lanning au mouvement BDS, ajoutant qu’il « est associé aux dirigeants du Hamas, qui est désigné comme un groupe terroriste par toute l’Union européenne, un groupe dont la charte antisémite appelle à tuer tous les Juifs. »

« Israël cherche une résolution pacifique à son conflit avec les Palestiniens. Ceux qui promeuvent l’extrémisme ne devraient pas être autorisés à fomenter leur haine en Israël », a ajouté l’ambassade.

Israël est en butte à une campagne globale de boycott économique, culturel ou scientifique destinée à obtenir la fin de la présence israélienne en Cisjordanie.

La Knesset vient d’adopter une loi interdisant l’entrée du territoire à tout non Israélien ou non résident permanent qui aurait appelé au boycott. Des organisations de défense des droits de l’Homme et d’opposition ont dénoncé cette loi.

Hugh Lanning n’a pas été refoulé en vertu de cette loi mais sur décision des ministres de l’Intérieur et des Affaires stratégiques, qui « disposent du droit d’interdire l’accès d’Israël à toute personne jugée indésirable », a souligné la porte-parole Sabin Hadad.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...