Israël n’a aucune idée de quoi faire du terroriste pré-adolescent
Rechercher

Israël n’a aucune idée de quoi faire du terroriste pré-adolescent

Ali Alkam, 11 ans, qui avait poignardé un garde du tramway de Jérusalem, a en attendant été transféré dans un centre de détention

Illustration. Un adolescent palestinien de 14 ans au tribunal de Jérusalem. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Illustration. Un adolescent palestinien de 14 ans au tribunal de Jérusalem. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un garçon palestinien de 11 ans qui avait poignardé un garde dans le tramway de Jérusalem le mois dernier a été transféré mardi dans un centre de détention pour mineurs à sa sortie de l’hôpital, alors que l’Etat se demande comment gérer le terroriste mineur.

Selon le droit israélien actuel, Ali Alkam, un élève de 6ème de Jérusalem Est, est en dessous de l’âge de la responsabilité pénale, qui est de 12 ans.

Le ministère des Affaires sociales a envoyé Alkam dans un établissement fermé de rééducation après avoir obtenu une ordonnance du tribunal, a rapporté le site Walla News.

« Nous ne serons pas en mesure de le maintenir là-bas pendant longtemps, et finalement, il n’y aura pas d’autre choix que de le libérer », a déclaré à Walla une source familière avec le cas. La source a souligné l’état d’incertitude juridique face à Aklam : il est trop jeune pour être jugé par Israël ou par les Palestiniens, ou d’être puni.

« L’Etat n’a absolument aucune idée de quoi faire avec lui, » a-t-elle ajouté.

Ali est le plus jeune terroriste arrêté à ce jour dans l’actuelle recrudescence des attaques palestiniennes contre des Israéliens.

Alors qu’il est trop jeune pour répondre à des accusations ou être interné dans un centre de détention pour mineurs, son cousin âgé de 14 ans, Moawiyah Alkam, qui l’a rejoint dans l’attaque au couteau, est confronté à des accusations de tentative d’assassinat.

Des médecins et secouristes israéliens évacuent un garde de sécurité du tramway blessé d'un coup de coutau dans le quartier de Pisgat Zeev à Jérusalem le 10 novembre 2015 (Crédit photo: Mouammar Awad / Flash90)
Des médecins et secouristes israéliens évacuent un garde de sécurité du tramway blessé d’un coup de coutau dans le quartier de Pisgat Zeev à Jérusalem le 10 novembre 2015 (Crédit photo: Mouammar Awad / Flash90)

Ali et Moawiyah ont tenté d’assassiner un garde de sécurité à bord du tramway de Jérusalem le 10 novembre. Moawiyah a poignardé le garde dans la partie supérieure du corps avec un couteau qu’il avait amené de la maison ; Ali l’a poignardé à la tête avec une paire de ciseaux nouvellement achetée. Le garde, qui a été légèrement à modérément blessé dans l’attaque, a tiré sur Ali dans l’estomac.

Les deux cousins ​​ont déclaré aux enquêteurs du Shin Bet qu’ils avaient mené l’attaque pour venger la mort de leur cousin qui avait récemment été tué.

« Je voulais mourir comme un shahid [martyr] mais maintenant je comprends que j’ai fait une erreur et je suis désolé », aurait dit Ali aux enquêteurs selon la transcription de l’interrogatoire. « J’ai fait une erreur. Je veux aller à l’école comme toute personne normale. Je ne veux plus résister à l’occupation « .

Moawiyah a également avoué avoir perpétré l’attaque, mais a affirmé qu’il ne voulait tuer personne.

Selon le code pénal d’Israël, les délinquants accusés de terrorisme ne peuvent pas être incarcérés avant l’âge de 14 ans, cependant, une proposition de loi qui permettrait de réduire l’âge minimum d’incarcération à 12 ans, gagne du terrain à la Knesset alors que le nombre de terroristes juvéniles a fortement augmenté ces derniers mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...