Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Israël ne prolongera pas le visa de Lynn Hastings – porte-parole ONU

La coordinatrice humanitaire de l'ONU pour les Territoires palestiniens nommée en décembre 2020 par Antonio Guterres est, entre autres, accusée de ne pas être "impartiale"

La Canadienne Lynn Hastings, coordinatrice spéciale adjointe des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient et coordinatrice résidente et humanitaire pour la Cisjordanie et Gaza, s'exprimant lors d'une conférence de presse, à Gaza City,  le 23 mai 2021. (Crédit : John Minchillo/AP Photo)
La Canadienne Lynn Hastings, coordinatrice spéciale adjointe des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient et coordinatrice résidente et humanitaire pour la Cisjordanie et Gaza, s'exprimant lors d'une conférence de presse, à Gaza City, le 23 mai 2021. (Crédit : John Minchillo/AP Photo)

Israël a informé les Nations unies que le visa de la coordinatrice humanitaire de l’ONU pour les Territoires palestiniens, précédemment accusée de ne pas être « impartiale », ne serait pas renouvelé, a indiqué vendredi un porte-parole de l’ONU.

La Canadienne Lynn Hastings avait été nommée en décembre 2020 par le secrétaire général Antonio Guterres coordinatrice humanitaire de l’ONU pour les Territoires palestiniens et adjointe de l’émissaire pour le Proche-Orient Tor Wennesland.

« Nous avons été informés par les autorités israéliennes qu’elles ne renouvelleraient pas le visa de [Lynn] Hastings après son expiration plus tard dans le mois », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole de Guterres, ne voulant pas préciser à ce stade si la responsable, basée à Jérusalem, allait être remplacée ou si elle continuerait son travail depuis un autre lieu.

Il a assuré que la Canadienne avait toujours la « pleine confiance » du secrétaire général.

« Vous avez vu certaines attaques publiques sur Twitter contre elle, qui étaient totalement inacceptables », a-t-il ajouté.

Fin octobre, le ministère israélien des Affaires étrangères s’en était pris nommément à Hastings sur X, l’accusant de n’être ni « impartiale » ni « objective ».

« La dangereuse rhétorique d’Hastings met en danger les civils innocents israéliens et palestiniens », estimait le message accompagné d’une vidéo déplorant notamment qu’elle n’ait pas condamné l’attaque du Hamas assez rapidement.

D’autres représentants de l’ONU ont été vivement critiqués par des responsables israéliens depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée le 7 octobre par l’attaque sanglante du groupe terroriste palestinien contre Israël.

L’ambassadeur israélien à l’ONU Gilad Erdan notamment réclamé plusieurs fois la démission de Guterres. Il avait également fin octobre assuré qu’Israël n’octroierait plus de visas aux représentants de l’ONU « hostiles » à Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.