Israël n’est pas en position de nous attaquer, affirme l’Iran
Rechercher

Israël n’est pas en position de nous attaquer, affirme l’Iran

Les essais militaires battent leur plein en Iran, et un haut-gradé de l'armée affirme que les États-Unis risquent "une gifle en plein visage"

Le général de brigade Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres des Gardiens de la Révolution iraniens. (Crédit : Hossein Zohrevand/CC BY 4.0/Wikimedia Commons)
Le général de brigade Mohammad Pakpour, commandant des forces terrestres des Gardiens de la Révolution iraniens. (Crédit : Hossein Zohrevand/CC BY 4.0/Wikimedia Commons)

Un commandant de l’armée iranienne a déclaré mercredi qu’Israël n’était pas en position d’attaquer la République Islamique, son pays étant préparé

« Le message envoyé par ces entraînements, c’est la préparation et la prise de conscience. Nous sommes prêts a affronter n’importe quelle menace qui planerait sur l’establishment de la République islamique. Bien sûr, le régime sioniste n’est pas en mesure » de présenter une telle menace, a déclaré le brigadier général Ali Akbar Pourjamshidian, selon Press TV.

Il a évoqué les exercices d’infanterie, de défense aérienne, de drones et d’artillerie et les a qualifiés de « réussis ».

Parallèlement, un autre commandant en chef des Gardiens de la Révolution a averti mercredi les États-Unis qu’ils recevraient « une gifle en plein visage ».

« L’ennemi ne doit pas être confondu dans ses estimations, et il recevra une gifle en plein visage s’il commet une telle erreur », a déclaré le brigadier général des forces terrestres Corps des Gardiens de la Révolution islamique, Mohammad Pakpur, ce mercredi, selon les médias iraniens.

Après avoir mené en janvier le test d’un missile balistique capable de transporter des ogives nucléaires, les États-Unis ont imposé un certain nombre de sanctions sur des entités impliquées dans le programme nucléaire iranien. Le président Donald Trump a mis en garde Téhéran qu’il a été « prévenu » et a promis que « rien n’a été écarté » en ce qui concerne une réaction militaire à ce qu’il considère comme une provocation de la part de l’Iran.

Lundi, le commandant adjoint des Gardiens de la Révolution a lancé un avertissement à l’attention des États-Unis, stipulant que toute attaque à l’encontre de son pays se terminerait en désastre, au regard de la puissance militaire de l’Iran.

Durant une cérémonie dans la province d’Alborz près de Téhéran, le brigadier général Hossein Salami a déclaré que l’Iran deviendra « un cimetière pour les attaquants » que « les ennemis sont conscients de la puissance de l’Iran », selon l’agence de presse semi-officielle Fars News.

Salami a également souligné les progrès accomplis par l’Iran pour développer sa puissance militaire depuis la révolution islamique il y a 38 ans.

Israël a travaillé pour produire son propre arsenal, notamment des missiles à longue portée, des drones d’attaques et des munitions à guidage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...