Israël perd 12 points à l’Eurovision mais conserve son classement
Rechercher

Israël perd 12 points à l’Eurovision mais conserve son classement

L'Union de diffusion européenne a annoncé qu'une erreur a conduit le pays hôte à recevoir 12 points du jury biélorusse

L'Israélien Kobi Marimi chante "Home" lors de la grande finale de la 64ème Edition de l'Eurovision 2019 à l'Expo de Tel Aviv le 18 mai 2019. (Jack GUEZ / AFP)
L'Israélien Kobi Marimi chante "Home" lors de la grande finale de la 64ème Edition de l'Eurovision 2019 à l'Expo de Tel Aviv le 18 mai 2019. (Jack GUEZ / AFP)

Mercredi, l’Union de diffusion européenne (UER) a annoncé que des points accordés par le jury biélorusse lors du concours de l’Eurovision 2019 avaient été attribués par erreur.

L’UER a rétroactivement annulé tous les points du jury biélorusse, dont les 12 points accordés à Israël, enlevant ainsi au pays hôte les seuls points du jury qu’il avait obtenus dans la compétition.

Pourtant, Israël a conservé ses 35 points du vote de la télévision, et son classement à la 23ème place reste inchangé.

Le jury biélorusse avait été écarté peu avant la finale de l’Eurovision samedi, après que des membres du jury ont publiquement partagé leurs préférences sur la compétition, ce qui est interdit avant la finale selon les règles du concours.

L’UER avait auparavant déclaré que les points du jury de la Biélorussie seraient attribués selon un algorithme et « calculés en se basant sur les résultats d’autres pays avec des votes similaires ».

Pourtant, des officiels ont déclaré mercredi qu’ils avaient « découvert qu’à cause d’une erreur humaine, un résultat incorrect avait été donné ».

Les points du jury biélorusse avaient été remis en doute après la compétition, puisque beaucoup d’entre eux étaient bizarrement attribués à des pays qui, comme Israël, se trouvaient en bas du classement du jury et du vote à la télévision.

L’UER a souligné que « cela n’avait pas d’impact sur le calcul des points issus du vote tv à travers les 41 pays participants, que le vainqueur final et les quatre meilleures chansons ne changeaient pas ».

Kobi Marimi, qui a terminé à la 23e place sur 26 avec sa lente ballade lyrique « Home », a déclaré après la compétition qu’il était satisfait de sa performance et fier de représenter Israël, malgré le résultat final décevant.

« Je n’aurais pas pu demander plus que cela. Je me souviendrai de cette nuit pour toujours. Je n’ai pas de mots pour exprimer à quel point j’aime ce pays, et à quel point je suis fier de moi-même et de mon équipe », a déclaré Marimi au site internet Ynet.

Des critiques ont dit que la chanson de Marimi était trop lente et manquait de personnalité, mais Marimi a donné un peu plus d’émotions à la fin de la chanson.

Il a pleuré quand il a fini de chanter, parvenant à peine à remercier la foule en hébreu.

Duncan Laurence des Pays-Bas a remporté la 64ème édition du concours de l’Eurovision avec sa chanson au piano « Arcade ».

Laurence était l’un des favoris avant la grande finale de samedi, mais il a dû compter sur le soutien de public pour s’assurer la cinquième victoire du pays dans la compétition. L’Italie est arrivée en deuxième position, suivie de la Russie et de la Suisse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...